Covid-19: administrations, entreprises, bars, restaurants interdits aux non vaccinés

Le consentement des Gabonais vicié par le gouvernement sur la question de la vaccination ©DR

Libreville, le 27 octobre 2021 (Dépêches 241). C’est en substance ce que l’on retient du point de presse tenu ce mercredi 27 septembre par Guy-Patrick Obiang Ndong et Noël Lambert Matha. Ces derniers respectivement ministre de la Santé et ministre d’Etat en charge de l’Intérieur, ont rendu inaccessibles les lieux les plus fréquentés à toutes personnes non vaccinées. 

Le point de presse des ministres Guy-Patrick Obiang Ndong et Noël Lambert Matha a clairement mis en lumière une réalité. Celle de la volonté manifeste du gouvernement à contraindre les populations à la vaccination par des méthodes vicieuses et pernicieuses de pression avec pour visée de les mettre dos au mur. 

LIRE AUSSI: Covid-19: le gouvernement annonce la fin de la gratuité des tests PCR

C’est assurément la méthode utilisée ce jour par les membres du gouvernement qui ont indiqué que les administrations et entreprises professionnelles ainsi que les lieux les plus fréquentés ne sont plus accessibles aux personnes qui ne se seront pas fait inoculer le vaccin contre la Covid-19. « A compter du 15 décembre 2021, toutes  les personnes non vaccinées et ne présentant pas de test PCR négatif seront désormais interdites dans les lieux publics », a prévenu Guy-Patrick Obiang Ndong. 

LIRE AUSSI: Covid-19: Les tests PCR vip passent de 20 mille à 50 mille

Les lieux concernés par cette mesure sont « les administrations publiques, les entreprises, les bars, les restaurants et autres », a-t-il précisé. Une mesure drastique et très contraignante pour sommer la population, plus d’un millions de personnes sensiblement, à se faire vacciner. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*