Libreville: un militaire suspecté de trafic de chanvre interpellé à Akébé

le militaire est suspecté d’être un trafiquant de drogue ©DR

Libreville, le 27 octobre 2021 (Dépêches 241). Janvier Martial Ndoghé, un militaire gabonais a été interpellé récemment par les éléments de la Police judiciaire au quartier Akébé dans le 3è arrondissement de Libreville avec en sa possession la bagatelle de 25 bottes de chanvre indien. Suspecté d’être un trafiquant, il a été placé en garde à vue rapporte notre confrère Top info Gabon

C’est un secret de polichinelle, l’armée gabonaise est depuis plusieurs années maintenant gangrénée par de nombreux agents véreux, comme en témoigne, la sombre affaire rapportée par notre confrère Top info Gabon dans une parution récente. En effet selon le média en ligne, un militaire gabonais âgé de 32 ans dénommé Janvier Martial Ndonghé, Caporal chef a été interpellé, par une unité de la Police Judiciaire. 

Toujours selon le récit de notre confrère, la scène se passe le vendredi 22 octobre dernier à Akébé, un quartier populaire du 3è arrondissement de Libreville. Les agents de Police en patrouille, attirés par la présence suspecte d’un jeune homme portant un sac militaire, décident d’opérer une fouille. Surprise, ils découvrent à l’intérieur du sac près de 25 bottes de chanvre indien. Conduit au poste, l’homme qui se présente sous l’identité de Janvier Martial Ndonghé, tentera de soustraire de la justice en brandissant son statut d’homme de corps.  

Il sera cependant mis à la disposition de l’Office nationale de la lutte anti-drogue (Oclad), qui se chargera dans les prochains jours de le présenter devant le parquet où il devra répondre de ses actes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*