Agronomie: l’Institut des recherches agronomiques et forestières lance ses journées portes ouvertes

Affiche de de l’évènement ©DR

Libreville, le 5 novembre 2021 (Dépêches 241). Ce vendredi 5 novembre s’ouvre au ministère de l’agriculture la journée porte ouverte des programmes de recherches spécialisées fonctionnelles de l’Institut de Recherches Agronomiques et Forestières. Un événement dont le Dr Yonelle Moukoumbi, Sélectionneur Senior Riz et Experte International en Technologies Semencières présentera son programme novateur et précurseur de Sélection et d’Amélioration Variétale – Production de semences (PNSAV-PS). 

Sous le haut patronage du ministère de l’agriculture, le Dr Yonelle Moukoumbi Chargé de Recherche CAMES et experte internationale en politique semancière sera l’une des interlocutrices des journées portes ouvertes des programmes de recherches spécialisées fonctionnelles de l’Institut de Recherches Agronomiques et Forestières (IRAF). 

Cette rencontre professionnelle et de découverte des programmes susmentionnés ont pour objectif de « présenter l’état actuel des travaux de recherches et de susciter l’intérêt des partenaires techniques et financiers, des ministères techniques, des autres centres de recherche en vue de la mise en place des partenariats favorisant le développement de la recherche », a-t-on pu lire sur la page facebook officielle de l’association des Agronomes gabonais. 

Le Docteur Yonelle Moukoumbi pendant une interview à Gabon 24 ©DR

En quête de soutien, d’accompagnement et de soutien multiforme sont financier ces journées porte ouverte seront l’occasion pour les promoteurs du programmes de recherches spécialisées fonctionnelles de l’Institut de Recherches Agronomiques et Forestières (IRAF) d’éclairer l’opinion et les professionnels du secteur y compris les potentiels contributeurs sur la nécessité et la pertinence de soutenir un tel programme.  

A noter que ces journées portes ouvertes se dérouleront sous deux phases. Le vendredi sera consacré à la présentation des programmes de recherche puis aux débats sur le statut juridique des programmes à donner aux programmes de recherches puis le samedi 6 novembre, il sera question de visiter les différents laboratoire suivie d’une excursion au site de Kougouleu. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*