Fonction Publique : L’Etat a dépensé 344 milliards de francs de salaire au 1er semestre 2022

Image illustrative ©DR

Libreville, le 5 novembre 2021 (Dépêches 241).  La  problématique  du contrôle et de la gestion de la masse salariale reste une question entière car l’Etat, manifestement n’arrive pas à trouver une solution définitive à ce souci lancinant. En témoignent les derniers chiffres rendus publics par la  direction générale de la Comptabilité publique et du Trésor (DGCPT) qui estime à plus 340 milliards la somme investie en salaire au 1er trimestre par l’Etat gabonais.  

L’incapacité manifeste de l’Etat à contrôler la masse salariale des agents de la fonction publique vient encore d’être révélée par ces chiffres de la direction générale de la Comptabilité publique et du Trésor (DGCPT). Laquelle indique que les dépenses de personnel en salaires et traitements se sont renforcées de 1 % au 1er semestre 2021 pour atteindre 344,5 milliards de FCFA.  

LIRE AUSSI: Gabon: légère baisse des effectifs la Fonction publique

Capture d’écran prise chez Direct Info ©DR

Des chiffres qui s’expliquerait selon des informations de la DGCPT relayées par nos confrères de Direct Infos par « un accroissement s’explique par le renforcement de la solde permanente (+1,2 milliard à 318,1 milliards de FCFA), des autres dépenses de personnel (+1,2 milliard à 10,0 milliards de FCFA), et du traitement de la main d’œuvre non permanente (+1,0 milliard à 16,4 milliards de FCFA), en lien notamment avec l’entrée en solde de certains agents ainsi que la régularisation progressive des agents MONP non pris en compte lors de la centralisation des données », a-t-on pu lire. 

LIRE AUSSI: Fonction publique: la masse salariale encore à la hausse

Des chiffres qui contrastent avec une réalité pourtant manifeste, celle de la baisse des effectifs de la fonction publique. Selon les chiffres de la Direction générale de l’économie et de la politique fiscale, une entité du ministère de l’Economie et de la Relance, au terme du 1er trimestre 2021, le nombre d’agents publics aurait connu une baisse de 0,8% pour s’établir à 101 663 salariés du public. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*