SOGATRA: 100 taxis sur 140 se volatilisent dans la nature

Sogatra doit faire la lumière sur les 100 taxis qui ont disparu comme par extraordinaire ©DR

Libreville, le 5 novembre 2021 (Dépêches 241). Selon notre confrère Médias 241, 100 des 140 taxis qui avaient été mis en circulation au cours de l’année 2013 par la Société gabonaise de transport (SOGATRA) se seraient volatilisés dans la nature. 

C’est une affaire qui présente déjà tous les atours d’un scandale sous fond de détournement, de corruption et de népotisme, comme on en a souvent connu par le passé au Gabon. D’après les informations du journal d’informations générales Médias 241, la Société gabonaise de transport (SOGATRA) aurait enregistré la disparition de 100 taxis compteurs. « Aujourd’hui plus de 100 de ces véhicules ont disparu du parking de la Sogatra » a-t-on pu lire sur le site internet. 

Des Taxis compteurs qui, selon le média en ligne, seraient aujourd’hui entre les mains des particuliers. Une curiosité, qui suscite évidemment des interrogations. Comment comprendre que des véhicules connus pour être la propriété de la SOGATRA puissent être allègrement utilisés par des particuliers ? Comment des taxis appartenant à la SOGATRA ont-ils pu se retrouver entre les mains de particuliers ? Pourquoi la direction de la Sogatra consciente de cet état de fait se vautre dans un silence collaborateur ? La Direction de Sogatra est-elle complice ?

Autant de questions qui restent sans réponses et pour lesquelles Laurent Skitt Okengue est appelé à apporter des réponses. Dans tous les cas, la justice gagnerait à se pencher sur cette affaire, surtout au regard de la situation économique calamiteuse dans laquelle se trouve aujourd’hui la Société gabonaise de transport (SOGATRA). 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*