Covid-19 : Ortec service menace de mettre au chômage ses agents non vaccinés

Un site de Ortec Services sur lequel les agents non vaccinés ne pourront plus accéder ©DR

Libreville, le 6 novembre 2021 (Dépêches 241). C’est l’information à retenir d’une note de service datée du 5 novembre, et signée du directeur général de la société Ortec service installée à Port-Gentil. Tous les agents de l’entreprise qui, à la date du 15 décembre prochain, ne seront pas vaccinés seront mis au chômage technique. Ceci, pour coller aux décisions prises par le gouvernement, lors de sa déclaration du 27 octobre dernier. 

Les employés de Ortec service qui ne souhaitent pas se faire vacciner, pourraient tout bonnement se retrouver au chômage, dans quelques semaines. En effet, selon une note de service signée du directeur général de cette entreprise Julien Ferrandi, à compter du 15 décembre prochain, tous les agents qui ne se seront pas faits inoculer le précieux sérum, seront purement et simplement rayés des effectifs de la boîte. 

Cette décision fait suite, selon la note, aux mesures annoncées par le gouvernement lors de sa déclaration du 27 octobre dernier. Lesquelles mesures, conditionnent l’accès aux entreprises par la présentation d’un pass vaccinal ou d’un Test PCR négatif valable 14 jours seulement. 

Un employé de Ortec sur un site ©DR

« Le Gouvernement a produit des nouvelles mesures anti-covid-19. Entre autres il a été annoncé qu’à partir du 15 décembre, l’accès aux entreprises sera conditionné par la présentation d’un Test PCR négatif ou l’attestation de vaccination. Pour les travailleurs qui ne pourront plus accéder au sein de l’entreprise, ou chez les clients nous n’aurons d’autre choix que de solliciter la mise en chômage technique », a-t-on pu lire sur la missive. 

Une mise en garde claire, qui confirme un fait désormais incontestable. En dépit des discours conciliants du gouvernement, la vaccination est désormais obligatoire en République Gabonaise. Du moins, pour ceux qui souhaitent préserver leurs emplois car il semble déjà évident qu’en application des mesures gouvernementales du 27 octobre, plusieurs entreprises emboîteront le pas à Ortec service. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*