Concours de la Magistrature: 6619 candidats pour 170 places

Les candidats planchant aux différentes épreuves du concours de la Magistrature ©DR

Lundi 8 novembre 2021 ( Dépêches 241). Gelé depuis 4 ans, le concours national d’accès à l’école de la magistrature s’est tenu les samedi 6 et dimanche 7 novembre 2021. Un concours ayant enregistré en tout 6619 candidatures pour seulement 170 places possibles. 100 pour les magistrats et 70 pour les greffiers. 

Conformément aux dispositions prises par le Jury d’organisation des concours de recrutement des Magistrats, les 6619 candidats admis à concourir, ont planché sur les épreuves retenues les samedi 06 et dimanche 07 novembre 2021 à l’Université Omar Bongo et à l’École normale supérieure. Sur plus des 6000 dossiers de candidatures seuls 170 seront admis. 

Le samedi 06 novembre 2021, les candidats aux épreuves d’admissibilité des concours de recrutement des magistrats et des conseillers adjoints de greffes, ont planché dans la matinée sur les épreuves de culture générale que sont le Droit Civil s’agissant de l’ordre judiciaire, de Droit Administratif pour l’ordre administratif) et les Finances Publiques pour l’ordre financier. 

LIRE AUSSI: Gabon: Organisation du concours d’entrée à l’Ecole Nationale de la Magistrature les 6 et 7 novembre 2021

Le Dimanche 7 novembre, les épreuves se sont poursuivies essentiellement dans les amphithéâtres de la Faculté de Droit et des Sciences Économiques de l’Université Omar Bongo et dans les salles de classe de l’École normale supérieure avec cette fois les magistrats qui ont composé sur les épreuves au choix de Droit Pénal Général et Droit Commercial pour le judiciaire Finances Publiques et Droit Constitutionnel pour l’administratif et enfin l’Économie ou Comptabilité Générale pour les magistrats de l’ordre financier. 

LIRE AUSSI: Concours de l’École nationale de magistrature: ministère met en garde les éventuels fraudeurs

Les greffiers principaux quant à eux, ont subi  les épreuves de culture générale et de résumé de texte, lesquelles se sont déroulées aux amphithéâtres de la Faculté des Sciences Économiques et de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines. Les 6619 candidats ayant passé le concours devraient se distinguer par leur travail pour espérer faire partie des 170 futurs magistrats et greffiers. Les 170 places sont réparties comme suit: 100 Magistrats de niveau baccalauréat + 5,  20 Conseillers adjoints de Greffes de niveau baccalauréat + 3 en Droit  et 50 Greffiers principaux de niveau baccalauréat.

Selon le jury, les corrections devraient durer au moins 3 semaines, pour une moyenne de 21000 copies corrigées par jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*