Cop26: l’ONG Malachie à Glasgow pour « mobiliser partenaires et financements pour les politiques nationales »

L’ONG Malachie à Glasgow pendant la Cop26 ©DR

Libreville, le 8 novembre 2021 (Dépêches 241). La Cop26 qui s’est tenu à Glasgow, voit la participation de nombreux Chefs d’États mais aussi d’acteurs de la société civile du monde entier. Parmi ces derniers, Pepecie Ogouliguende , Présidente de l’ONG Malachie, qui , pour son engagement dans les questions des droits et autonomisation des femmes, a reçu dernièrement le 1er prix Agathe Okoumba d’Okwatsegue de la Fondation Sylvia Bongo Ondimba.

« Les changements climatiques affectent le quotidien des femmes et des enfants au premier plan » explique Pepecie Ogouliguende dans une interview accordée à Gabon Review. En effet, les changements climatiques que nous vivons, rappelons-le, ne requiert en rien la responsabilité du Gabon ou de l’Afrique, toutefois nous en subissons les conséquences ( fortes inondations, montée de la mer, conflits hommes-faune etc). 

Ainsi le continent et notamment le pays ont un besoin criard d’argent pour y faire face. « L’ONG Malachie est présente pour relayer le message des communautés locales, faire des plaidoyers, mutualiser les expériences et mobiliser partenaires et financements pour accompagner les politiques nationales pour un impact réel auprès de toutes les couches des populations »  indique la présidente de l’ONG Malachie.

« Si l’action institutionnelle matérialisée par le leadership international du Chef de l’Etat est indéniable, l’inclusion reste le plus grand défi de la Stratégie Nationale »  poursuit-elle. Car il faut le reconnaître, la faible représentativité des femmes gabonaises et d’autres organisations de la société civile qui est fort palpable à cette rencontre internationale. 

Occasion pour Pepecie Ogouliguende de « faire un plaidoyer pour une représentativité d’au moins 30%de femmes issues de tous les horizons de la délégation gabonaise qui accompagnera le Président de la République à compter de  2022 pour être en phase avec le Programme Gabon-Égalité qui a inscrit parmi les 33 mesures urgentes la participation des femmes leaders aux agendas internationaux »

Rappelons que l’ONG Malachie qui en dépit des coûts exorbitants et des contraintes liées au covid19, a fait preuve de résilience pour prendre part à cette rencontre mondiale, et ce avec le désir profond valoriser le 1er prix reçu qu’elle a reçu de la FSBO dans les plus hautes instances mondiales. La Cop26, rencontre mondiale sur le climat, repose sur trois points essentiels, notamment: Atténuation, Adaptation et Financement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*