Agriculture : le Gabon veut booster sa production caféière avec l’appui du Vietnam

Biendi Maganga Moussavou, le ministre de l’Agriculture lors de la signature de la convention

Libreville, le 9 novembre 2021 (Dépêches 241). Le Gabon va relancer sa filière café-cacao. Le pays vise une production de 250 tonnes dès l’an prochain et 3000 tonnes dans cinq ans. Pour atteindre ces objectifs, le ministre gabonais de l’Agriculture, Biendi Maganga Moussavou a signé le 05 novembre à Paris, une lettre de bonne intention avec son homologue vietnamien, pour booster la production caféière au Gabon.

Le Gabon veut redynamiser le secteur de café-cacao qui peine à décoller depuis les années 1970. D’où la présence à Paris la semaine écoulée du ministre de l’Agriculture Biendi Maganga Moussavou qui a signé avec son homologue Vietnamien Minh Hoan,  une lettre d’intention pour booster la production caféière afin d’améliorer le Produit intérieur (PIB) agricole Gabon.

Ce nouveau partenariat permettra sans doute au Gabon d’atteindre les objectifs qu’il s’est fixé en matière de production d’or brun. Dès 2022, le pays vise une production de 250 tonnes, et 3000 tonnes dans les cinq ans. Ceci en pratiquant une agriculture éco-responsable qui est le maître mot de la stratégie de développement du secteur agricole au Gabon. 

Cette coopération agricole avec le Vietnam a été mûrement pensée par les autorités gabonaises. Le pays est considéré comme le 2ème  plus gros producteur de café au monde derrière le Brésil. Selon les spécialistes, il devrait produire plus de 30 millions de sacs de 60kg de café sur la période 2021-2022 et représente 18 % de la production mondiale. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*