CES Raymond Boukat : faute de salles de classe 600 élèves n’ont toujours pas débuté les cours

le CES Raymond Boukat souffre d’un déficit en salles de classe DR

Libreville, le 10 novembre 2021 (Dépêches 241). Selon notre confrère Gabonreview, 600 élèves de 6è inscrits au CES Raymond Boukat de Mindoubé, situé dans le 5è arrondissement de Libreville, n’auraient toujours pas débuté les cours, alors que le premier trimestre de l’année tire à sa fin. À l’origine de cette situation, un déficit en salle de classe. 

Derrière les beaux discours du service de communication du ministère de l’Éducation nationale, qui prétendent que des efforts ont été faits pour améliorer les conditions d’apprentissage des élèves, se cache une réalité implacable. L’école gabonaise souffre aujourd’hui d’un déficit criard, en matière d’établissements et de salles de classes. 

Pour preuve, alors que s’approche la fin du premier trimestre, il y aurait selon notre confrère Gabonreview, près de 600 élèves inscrits en classe de 6è au CES Raymond Boukat, qui n’auraient pas débuté les cours faute de salles de classe. En effet, d’après le média d’information générale, l’établissement aurait enregistré près 1600 élèves en classe de 6è, alors que les 17 classes prévues pour ce niveau d’étude, ne peuvent accueillir que 1000 enfants. Conséquences, ce sont 600 élèves qui ont été priés de rester chez eux. 

Cette affaire vient confirmer, les récriminations de la Conasysed et du Sena adressées au gouvernement. Lesquelles récriminations ont conduit ces deux centrales syndicales à entrer en grève depuis le début de l’année en cours. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*