Mesures restrictives : les députés rejettent l’augmentation des prix des tests PCR

té les députés ont rejeté la proposition du ministre de la Santé DR

Libreville, le 12 novembre 2021 (Dépêches 241). Les députés de la commission du Budget et des Finances de l’Assemblée nationale, qui auditionnaient récemment le ministre de la Santé, auraient rejeté la décision de Guy Patrick Obiang, consistant à augmenter les prix des Tests PCR, rapporte notre confrère Gabon Media Time. 

Annoncée le 27 octobre dernier au cours d’une déclaration publique du gouvernement, la décision consistant à augmenter le prix des tests PCR, pourrait ne jamais se concrétiser. En effet, selon les informations de notre confrère Gabon Media Time, le ministre de la Santé qui défendait récemment cette proposition devant les députés de la Commission du Budget et des Finances, aurait tout bonnement été renvoyé à ses chères études par les parlementaires, réfractaires à l’idée de puiser dans la poche des citoyens déjà considérablement précarisés, par la conjoncture économique actuelle. 

En rejetant cette proposition de Guy Patrick Obiang, les députés se sont rangés du côté d’une grande partie de la population, qui voyait derrière l’augmentation des prix des Tests PCR, la volonté insidieuse d’imposer la vaccination, quand bien même celle-ci demeure selon les discours officiels, volontaire. 

En outre, cette prise de position des députés pourrait contribuer à décrisper le climat social qui était tendu, depuis l’annonce des dernières mesures restrictives gouvernementales contre la Covid-19.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*