Election Union Nationale: Barro Chambrier adresse ses félicitations à Paulette Missambo

Alexandre Barro Chambrier a félicité la nouvelle présidente de l’Union Nationale pou sa brillante victoire ©DR

Libreville le 15 novembre 2021. (Dépêches 241). L’Union nationale (UN), parti politique de l’opposition, vient de donner une leçon de démocratie à la classe politique nationale. C’est sans doute l’explication qu’il faut donner à cette vague de félicitations adressées à Paulette Missambo pour son élection à la tête de l’UN. Parmi les réactions de la classe politique, on note celle de l’opposant Barro Chambrier. Ce dernier salue « une brillante élection » et appelle à l’unité de l’opposition. 

L’élection du 13 novembre dernier ayant portée  Paulette Missambo à la tête de l’Union nationale a largement été saluée par le landerneau politique national. Parmi les sorties remarquables, l’on peut citer celle du président du Rassemblement pour la patrie et la modernité (RPM), Alexandre Barro Chambrier. Ce dernier a en effet salué « une brillante élection à la tête de l’Union nationale ». Paulette Missambo succède ainsi à Zacharie Myboto en remportant 50,83% des suffrages contre 49,17% pour son adversaire Paul-Marie Gondjout.

LIRE AUSSI: Parti politique: Paulette Missambo prend les rênes de l’Union Nationale

Il convient de souligner que Paulette Missambo est une ancienne baronne du Parti démocratique Gabonais (PDG). Cette élection fait d’elle la première femme de l’histoire du Gabon à être portée à la tête d’un parti poltique, en même temps qu’elle démontre la vitalité de notre jeune démocratie. 

A deux ans de la future élection présidentielle au Gabon, cette élection de Paulette Missambo resserre les rangs de l’opposition. Dans cette optique, Barro Chambrier  dit toute sa « disponibilité à œuvrer au renforcement continu des relations entre nos deux Partis [UN-RPM], ainsi qu’à l’unité de l’opposition patriotique en vue de parvenir à l’alternance et aux changements auxquels aspirent nos compatriotes », a-t-il déclaré. 

LIRE AUSSI: Élections UN: Paul Marie Gondjout salue la victoire de Paulette Missambo

Alors que nombreux sont les observateurs qui annonçaient l’implosion de l’UN à l’issue de ce congrès électif, ce parti politique s’en sort au contraire renforcé. En reconnaissant sa défaite le soir même de l’élection, Paul-Marie Gondjout a déjoué tous les pronostics des détracteurs de ce parti politique de l’opposition. Lesquels détracteurs  prédisaient un déchirement des dirigeants de cette écurie. 

Le moins que l’on puisse dire, c’est que cette élection ouvrira sans doute des horizons nouveaux aux partis politiques qui aspirent à une gestion orthodoxe et démocratique de ses instances.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*