Insalubrité: Lambert Noël Matha dénonce l’incivisme des populations

Lambert Noël Matha tient les populations en partie responsable de l’état d’insalubrité de la Ville ©DR

Libreville, le 12 novembre 2021 ( Dépêches 241). La question de l’insalubrité du Grand Libreville est au cœur des préoccupations du ministre de l’Intérieur, Lambert Noël Matha. Ce dernier a instruit les maires d’arrondissements du Grand Libreville pour mettre en place un système de précollecte des ordures ménagères, non sans dénoncer l’incivisme des populations. 

Le gouvernement va dans les mois qui viennent, implémenter sa nouvelle stratégie de collecte des ordures dans le Grand Libreville. Celle-ci consiste à mettre en place un système de précollecte des ordures ménagères dans les quartiers difficiles d’accès, sous la houlette des mairies d’arrondissements. 

Mais cette bonne volonté gouvernementale court le risque de se heurter à l’incivisme des populations. C’est d’ailleurs l’une des inquiétudes du  ministre de l’Intérieur, Lambert Noël Matha qui s’est exprimé le 16 novembre dernier dans les colonnes du quotidien l’Union. « Il est évident que tous ces efforts entrepris par le gouvernement et les maires ne produiront aucun effet significatif si les comportements inciviques de nos compatriotes persistes », a-t-il indiqué. 

Ce dernier a donc instruit les responsables des collectivités locales d’appliquer des sanctions contre les citoyens non respectueux des heures retenues pour la sortie des ordures ménagères, mais aussi contre ceux qui s’illustrent par l’occupation anarchique de l’espace communal. C’est-à-dire les producteurs des déchets industriels, les garages et les restaurants etc. Rappelons qu’environ 600 tonnes de déchets sont collectées chaque jour dans  la ville de Libreville. Ce nombre est en constante progression en raison d’une démographie galopante. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*