Recherche scientifique: présentation des programmes de recherches spécialisés et fonctionnels basés à l’IRAF

Le Dr Yonelle Moukoumbi Experte Internationale en Technologies Semancières discutant avec l’ambassadeur de Corée du Sud ©DR

Libreville, le 17 novembre 2021 (Dépêches 241). Du 5 au 6 novembre se sont tenues des journées portes ouvertes des recherches spécialisés et fonctionnels basés à l’Institut de recherches agronomiques et forestières (IRAF) organisés sous le patronage du ministère de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et le ministère de l’Élevage, de la pêches et de l’alimentation.

L’amélioration variétale et la production des semences de qualité de riz , la protection des végétaux et gestion des pesticides la gestion des conflits hommes-faune et la gestion des pollinisateurs, ont constitué le squelette de ces journées portes ouvertes, qui ont vu la participation de nombreux chercheurs et experts internationaux de l’IRAF/CENAREST dont la très réputée Dr Yonelle Déa Moukoumbi, experte International en Technologies Semencières et Chargé de Recherche CAMES. 

Des journées portes ouvertes des programmes de recherches spécialisés dont celui du PNSAV-PS organisées dans le but de susciter de l’engouement auprès des producteurs tout en amenant le gouvernement à s’intéresser davantage à ces programmes par des financements visant à les développer. C’est d’ailleurs la position du Dr Yonelle Déa Moukoumbi. « Nous souhaitons avoir des financements de l’Etat pour approfondir nos travaux, c’est pourquoi nous attendons beaucoup du ministère de l’Agriculture qui a des financements susceptibles de nous accompagner de façon optimale », a-t-elle indiqué. Une prise en compte attendue du gouvernement dans le financement de la recherche agricole afin de répondre aux attentes des producteurs et des consommateurs.

Le Dr Yonelle Moukoumbi expliquant ses travaux pendant la visite sur le site de Kougouleu ©DR

LIRE AUSSI:  Agronomie: l’Institut des recherches agronomiques et forestières lance ses journées portes ouvertes

L’occasion a donc été donnée aux organisateurs de présenter les programmes les programmes de recherche spécialisés et fonctionnels dont deux programmes, financés par l’organisation sud coréenne Kafaci ( Korea- Africa Food and Agriculture Cooperation Initiative). Notamment le Programme national de Sélection et d’Amélioration de la Variétale et la Production de Semences ( PSAVPS) et le Programme de Protection de Végétaux et de Gestion de Pesticides ( PPV-GP). Des programmes qui travaillent sur les aliments les plus prisés au Gabon tels que le riz, les légumes et le maïs.

Une visite du laboratoire du programme PNSAV-GP et une immersion sur le site expérimental de Kougouleu du PSAVPS ont mis fin à ces journées portes ouvertes. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*