Éducation nationale: la coalition Sena-Conasysed en grève devant les locaux du ministère de la Fonction publique

Marcel Libama toujours au front est une fois de plus présent pour ce sit-in de la la coalition Sena-Conasysed ©DR

Libreville, 18 novembre 2021 (Dépêches 241). Ce mercredi 17 novembre, les enseignants qui soutiennent le mouvement de grève lancé par la coalition Sena-Conasysed, ont organisé un sit-in devant les locaux du ministère de la Fonction publique. Ils réclamaient entre autres, l’organisation des concours internes de l’ENS et de l’ENI, la régularisation de leurs situations administratives ou encore le paiement de leurs rappels solde. 

Depuis le 27 septembre, date officielle de la rentrée des classes, les enseignants affiliés au Syndicat de l’éducation nationale (Sena) et ceux encartés à la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (Conasysed), sont en grève. Ils réclament essentiellement l’organisation des concours internes de l’ENS et de l’ENI, la régularisation de leurs situations administratives (intégration, titularisation, reclassement, avancement) ou encore le paiement de leurs rappels solde. 

LIRE AUSSI: Sena-Conasysed : les enseignants grévistes menacés de suspension de solde

Face au mutisme du gouvernement, qui n’a toujours pas donné de suite favorable à leurs revendications, près d’un mois après le lancement de leur mouvement d’humeur, lesdits enseignants ont organisé un sit-in devant les locaux du ministère de la Fonction publique ce mercredi 17 novembre. Pancartes à la main, les grévistes ont souhaité une nouvelle fois, faire entendre au gouvernement leur mécontentement. 

LIRE AUSSI: Gabon: La coalition SENA/CONASYSED maintient sa grève sur le territoire national

Le tout, pour le plus grand désarroi des élèves, qui sont les principales victimes de ce grand débrayage qui ne semble pas émouvoir la ministre de tutelle Madeleine Berre, flegme et étrangement silencieuse sur la question. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*