Infrastructures : 65 milliards de plus pour la Transgabonaise

Sélim Bejaoui , Chief Executive de la SAG et Fortunato-Ofa Mbo Nchama , Fortunato-Ofa Mbo Nchama BDEAC ©DR

Libreville, le 18 novembre 2021 (Dépêches 241). Ce mardi 16 novembre, la Banque de développement de l’Afrique centrale (BDEAC) a conclu une convention avec le gouvernement, au terme de laquelle, l’institution financière, offre 65 milliards FCFA à la Société Gabonaise Autoroutière (SAG), en vue de la construction de la Transgabonaise. Ce montant vient s’ajouter au 40 milliards de FCFA, qui avaient déjà été décaissés par la BICIG dans l’optique de soutenir le même projet. 

En sommeil depuis plusieurs semaines, le projet de construction de la route dénommée la Transgabonaise, vient de recevoir un important soutien financier. En effet, au terme de la signature d’un partenariat mardi dernier entre la Banque de développement de l’Afrique centrale (BDEAC) et l’Etat Gabonais, l’institution sous régionale, s’est engagée à verser un montant de 65 milliards, à la Société gabonaise autoroutière (SAG), dans le but de financer les travaux et les études du projet de cette route. 

Une initiative qui selon Fortunato-Ofa Mbo Nchama, président de la BDEAC se justifie, par l’importance de ce projet qui pourrait avoir un fort impact économique, dans l’ensemble de la région. « L’importance de cette route n’est plus à démontrer aussi bien à l’intérieur du pays que dans la sous-région. C’est pour cette raison que la BDEAC assume son rôle de partenaire en accordant ce financement de 65 milliards » a-t-il déclaré. 

Long de 828 km, la Transgabonaise est une route chargée de mettre en connexion les régions rurales du pays.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*