Partis politiques: le PDG absorbe également le SDG

le président des Sociaux démocrates gabonais, Juste Louangou Bouyomeka et ses militants ont répondu favorablement à la main tendue à l’appel d’Ali Bongo ©DR

Libreville, le 23 novembre 2021 (Dépêches 241). A l’issue d’une convention nationale extraordinaire organisée du 19 au 20 novembre dernier, les Sociaux démocrates gabonais (SDG) ont accepté que leur parti politique soit absorbé par le Parti démocratique gabonais (PDG). Ils ont ainsi répondu favorablement, à la main tendue du 1er responsable du parti au pouvoir, Ali Bongo Ondimba. 

La Parti démocratique gabonais (PDG) poursuit sa campagne de “cannibalisation”, des formations politiques, membres ou proches de la majorité. En effet, après le parti dénommé la Restauration des valeurs (RV) il y a quelques jours, le tour est revenu aux Sociaux démocrates gabonais (SDG), d’être absorbés par le parti au pouvoir. L’annonce officielle a été faite dans un communiqué rendu public, à l’issue de la Convention nationale ordinaire du SDG qui s’est tenue du 19 au 20 novembre dernier à Libreville. 

« Le Président du SDG et l’ensemble des militants saluent l’appel du Président de la République à le rejoindre au Parti Démocratique Gabonais, et disent OUI à cet appel » a-t-on pu lire dans le communiqué de presse qui est parvenu à la Rédaction de Dépêches 241.

En outre, le directoire du SDG a précisé ses objectifs en intégrant le parti au pouvoir « les militants et cadres de cette formation qui est la deuxième force politique du pays avec ses multiples permanences dans l’ensemble du pays, comptent être des véritables forces de proposition et de mobilisation au sein du PDG » a conclu le communiqué qui a sanctionné les travaux de cette convention. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*