Port-Gentil: la coordination des organisations syndicales des travailleurs annonce une ville morte à compter de ce mercredi

Un quartier de la ville de Port-Gentil ©DR

Libreville, le 23 novembre 2021 (Dépêches 241). Dans un courrier daté du 17 novembre, adressé au Gouverneur de la province de l’Ogooué Maritime dont Dépêches 241 a reçu copie, la coordination des organisations syndicales des travailleurs de Port-Gentil, a annoncé à compter du mercredi 24 et ce jusqu’au vendredi 26 novembre, une ville morte dans la capitale économique. Objectif: protester contre les mesures prises par le gouvernement le 27 octobre dernier, en vue de lutter contre la Covid-19. 

Les dernières mesures prises par le gouvernement dans le but de lutter contre la Covid-19 notamment, celles en rapport avec l’obligation de présenter un pass sanitaire pour circuler dans les lieux publics à compter du 15 décembre prochain, continuent de susciter des mécontentements dans l’opinion publique. Après Dynamique Unitaire, il y a quelques jours, le tour est revenu récemment à la coordination des organisations syndicales des travailleurs de Port-Gentil, de monter au créneau pour dénoncer lesdites décisions gouvernementales. 

En effet, par le biais d’un courrier adressé au gouverneur de la province de l’Ogooué Maritime, la coordination des organisations syndicales des travailleurs de Port-Gentil, a décrété ville morte dans la capitale économique, du 24 au 26 novembre prochain. « Les leaders syndicaux regroupés au sein de la coordination provinciale de régulation de l’action syndicale (..) ont pris à l’unanimité une résolution invitant les populations à une ville morte d’avertissement de 3 jours à compter du 24/11 au 26/11 », a-t-on pu lire dans la lettre. 

Cette ville morte a pour objectif de « contester les mesures impopulaires du gouvernement qui rendent d’une part le vaccin obligatoire et d’autre part, les contrôles intempestifs opérés par les agents des forces de sécurité et de défense », souligne la suite de la missive. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*