Port-Gentil: les élèves du Lycée technique dans la rue pour réclamer la reprise des cours

En colère les élèves sont descendus dans la rue pour réclamer la reprise des cours ©DR

Libreville, le 23 novembre 2021 (Dépêches 241). Excédés par la suspension des cours, consécutive à la grève lancée par la coalition Sena-Conasysed, les élèves du Lycée technique Jean Fidèle Otandault de Port-Gentil, sont descendus dans la rue ce lundi matin, pour réclamer la fin de ce mouvement d’humeur, qui perturbe fortement leur année scolaire. 

Près de deux mois après la date officielle de la rentrée des classes, les cours sont fortement perturbés par un mouvement de grève initié par la coalition constituée du Syndicat de l’éducation nationale (Sena) et la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (Conasysed). C’est dans ce contexte que ce lundi matin, les élèves du lycée technique Jean fidèle Otandault de la ville de Port-Gentil, sont descendus dans la rue pour faire entendre leur colère.

En effet, les apprenants du Lycée technique se sont dirigés vers le Lycée Joseph Ambourouet Avaro, ou ils ont contraint les élève de cet établissement à sortir des salles de classe, pour se joindre à leur marche de protestation contre la grève, qui s’est poursuivie dans plusieurs quartiers de la capitale économique. Le tout, sous le contrôle d’un important dispositif sécuritaire. 

A titre de rappel, face au mutisme du gouvernement devant leurs multiples revendications, le Syndicat de l’éducation nationale (Sena) et la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (Conasysed) ont décidé de lancer une grève. Un mouvement d’humeur dont les principales victimes sont finalement les élèves.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*