Union nationale: Paul-Marie Gondjout invite ses anciens colistiers à continuer à servir fidèlement le parti

Paul Marie Gondjout souhaite continuer à œuvrer pour son parti politique ©DR

Libreville, le 23 novembre (Dépêches 241). Bien que défait par Paulette Missambo, l’homme reste fidèle à ses engagements et à ses idéaux portés sur la démocratie et le rassemblement. Paul-Marie Gondjout, candidat malheureux à la présidence de l’UN, a ainsi invité ses anciens colistiers et militants, à regagner les structures de bases du parti en vue de le redynamiser pour les futures échéances électorales. Une approche qui ne saurait être possible sans l’union et le rassemblement de toutes les forces vives de sa famille politique. 

En reconnaissant sa défaite au soir du dernier congrès électif pour la présidence de l’UN, Paul-Marie Gondjout a fait preuve d’un  fair-play qui a largement été salué par l’opinion. Une démarche noble et assumée pour celui qui porte en lui l’espoir que la valeur républicaine de la démocratie s’implante dans l’esprit de chacun des Gabonais et Gabonaises. Et celui qui a mené sa campagne sous le signe du rassemblement, compte poursuivre sur cette voie et cette lancée. 

LIRE AUSSI: Parti politique: Paulette Missambo prend les rênes de l’Union Nationale

Fidèle à ses valeurs, Paul-Marie Gondjout a, au cours d’une récente rencontre avec ses anciens colistiers, invité l’ensemble des militants de l’UN à regagner les organes de bases du parti en vue de sa redynamisation. C’est en cette occurrence que Paul Marie Gondjout «  invite ses colistiers à solidifier les bases connues et à implanter de nouvelles », explique un communiqué émanant de l’état major de l’ancien candidat. L’ancien Secrétaire Exécutif Adjoint de l’Union Nationale a ainsi rappelé « la nécessité de faire de l’Union Nationale un parti fort et invité chaque militant de son staff politique à regagner les organes de base du parti », a-t-on pu lire. 

LIRE AUSSI: Élections UN: Paul Marie Gondjout salue la victoire de Paulette Missambo

L’heure est donc déjà à la redynamisation de ce parti politique de l’opposition en vue des échéances électorales à venir. Quoique n’ayant pas pu accéder à la présidence du parti, Paul-Marie Gondjout contribuera à son enracinement sur l’ensemble du territoire national, promettant dans la foulée de mener des visites de terrain dans un proche avenir. 

Créé en 2010, l’union nationale à l’ambition de devenir le plus grand parti politique du Gabon. Paul-Marie Gondjout qui demeure un cadre de cette  écurie, n’entend pas ménager ses efforts pour cette noble ambition, afin dit-il, de parvenir à l’alternance en 2023. 

One Commentaire

  1. Toute mon admiration et mon soutien enduit des félicitations pour cette vision nouvelle, une leçon de démocratie qui honore les militants et leaders de ce Grand parti et crédibilise le Gabon politique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*