Vie de Partis: En proie à des soucis d’eau HPO propose un forage industriel aux populations d’Alenakiri

L’honorable député Hervé Patrick Opiangah a répondu à son niveau à l’appel des populations du quartier Alenakiri ©DR

Libreville, le 23 novembre (Dépêches 241). Le président de l’Union pour la Démocratie et l’Intégration Sociale (UDIS) était face aux populations d’Alenakiri dans le 1er arrondissement de la commune d’Owendo le samedi 20 novembre dernier. Une rencontre pour échanger, de façon franche, sur les difficultés auxquelles sont confrontées lesdites populations. Face aux jeunes et à la notabilité de ce quartier dont l’accès à l’eau reste un des écueils principaux, l’honorable Hervé Patrick Opiangah sensible aux dites préoccupations a proposé aux siens, un forage industriel en attendant que la Seeg ne se déploie dans le quartier. 

Conscient de l’importance et du caractère vitale de l’eau en ce qu’elle constitue selon ses dires un des « fondamentaux de la vie » , il va sans dire que le député du 3e siège du département de la Lebombi-Leyou à Mounana, n’a pas eu s’interroger longtemps, sur la nécessité ou pas, de trouver une solution provisoire à cette problématique à laquelle sont confrontées les populations d’Alenakiri qui ont trouvé en lui la personnalité politique ayant une oreille attentive. 

Face à cette question et à cette préoccupation première, car c’est bien la première question posée par la jeunesse de ce quartier populaire de la commune d’Owendo, Hervé Patrick Opiangah a d’abord tenu à restituer certains faits, qui établissent clairement et objectivement, les responsabilités de chacun dans les questionnements sociétaux des quartiers du Grand Libreville. 

LIRE AUSSI: Partis politiques: HPO face aux populations d’Alenakiri à l’invitation de la fondation Nzoghe

« L’eau et la route, je m’inscrirais en faux que de vous bercer d’espoir si je vous affirmais ici que je peux trouver des solutions pérennes pour régler définitivement ce problème, car  je n’ai pas la décision pour le faire », a-t-il d’abord précisé avant d’indiquer que s’il avait des coudées franches à ce niveau, ce problème ne se poserait même pas. « Si j’avais la décision pour le faire, je l’aurai fait sans hésitation parce que l’eau  fait partie des fondamentaux de la vie », a-t-il déclaré. 

Moment mythique de cet échanges où le député HPO entouré par les jeunes du quartier présentant preuve à l’appuie son parcours ©DR

Parce que s’inscrivant toujours dans le pragmatisme et l’action, passé ces explications nécessaire à la compréhension de tous, le député de Mounana s’est appesanti sur le plus important, c’est à dire la proposition d’une solution susceptible de soulager les habitants d’Alenakiri. « Si il y’a dans ce quartier, un site sur lequel on peut sonder, vérifier et certifier de la pureté de la qualité de l’eau. Une eau qu’on peut distribuer aux populations, montrez le moi et j’enverrai une équipe pour travailler et vous mettre un forage industriel », a-t-il proposé. 

LIRE AUSSI: Mounana: 16 millions pour les vacations des enseignants du Lycée Bokoko soldés par HPO

Cette solution, l’homme d’affaire et politique n’ignore pas qu’elle ne réglera pas de façon entière et durable le soucis d’adduction en eau potable auquel sont confrontées les populations d’Alenakiri mais elle aura au moins le mérite d’étancher la soif et le besoins en eau de cette population. « L’eau, c’est la vie. C’est compte tenu de cela, que je propose cette solution. Cette solution sera provisoire en attendant que le Seeg et l’Etat décident d’approvisionner ce secteur en eau car ce problème relève de l’Etat et l’Etat, c’est nous tous », a-t-il fait savoir. 

LIRE AUSSI: Mounana: HPO offre des kits scolaires à plus 2000 élèves du primaire et pré-primaire

A noter qu’en matière d’érection de forages industriels pour aider les populations en proie à des difficultés d’accès en eau potable, l’honorable député Hervé Patrick Opiangah n’est pas à sa première œuvre. L’homme a déjà fait construire pas moins de 10 forages industriels pour apporter son aide au Gabonais. Le dernier en date est celui érigé au quartier Bambouchine dans le 5e arrondissement de la commune de Libreville. Des actions sociales et républicaines érigées en crédo dans sa formation politique.

One Commentaire

  1. Cela ne m’étonne guère de cet homme au grand coeur.HPO a toujours prête main forte aux personnes démunies.que le tout puissant l’accorde longue vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*