Éducation nationale : la Conasysed désigne le gouvernement responsable de la grève

les enseignants de la Conasysed accusent le gouvernement d’être à l’origine de la grève ©DR

Libreville, le 24 novembre 2021 (Dépêches 241). Dans une missive parvenue à la Rédaction de Dépêches 241ce mercredi, Louis Patrick Mombo, le délégué général de la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (Conasysed), a désigné le gouvernement, comme responsable de la grève qui paralyse l’école gabonaise depuis la rentrée des classes. 

Souvent pointée du doigts, accusée d’être coupable de la mise à mort de l’école gabonaise à travers ses multiples grèves, à l’instar de celle qui paralyse actuellement l’année scolaire, la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (Conasysed), a tenu à se défendre par le biais de son délégué général, Louis Patrick Mombo. 

Dans une lettre ouverte dont la Rédaction de Dépêches 241 a reçu copie, le patron de la Conasysed a désigné le véritable responsable de la grève qui touche actuellement les établissements sur l’ensemble du pays. En effet pour Louis Patrick Mombo, ce débrayage est causé par le gouvernement, qui est toujours resté muet, face aux nombreuses interpellations des leaders syndicaux, au sujet des revendications des enseignants

 « dépit des démarches administratives de la Convention Nationale des Syndicats du Secteur Éducation (CONASYSED) à travers des courriers adressés à différentes institutions dont le gouvernement, pour interpeller ces dernières sur l’urgence et la nécessité de trouver des solutions idoines aux revendications contenues dans les différents cahiers de charges, le gouvernement est resté de marbre » souligne Louis Patrick Mombo dans sa missive. 

C’est donc à son corps défendant et pour contraindre le gouvernement à donner satisfaction à ses revendications, du reste jugées fondées, que la Conasysed a décidé de rentrer en grève.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*