Éducation nationale : le DAP de la Nyanga met en place des fiches de pointage pour traquer les enseignants grévistes

les enseignants grévistes de Tchibanga ici en image sont donc menacés ©DR

Libreville, le 24 novembre 2021 (Dépêches 241). Pour traquer les enseignants qui ont choisi de suivre le mouvement de grève lancé par la coalition Sena-Conasysed, la Direction d’Académie Provinciale (DAP) de la Nyanga a décidé de mettre en place des fiches de pointage journalier. Une méthode dénoncée par Fridolin Mve Messa, un leader syndical.

Excédés par le mouvement de grève lancé par la coalition Sena-Conasysed, les responsables de la Direction d’Académie Provinciale (DAP) de la Nyanga, ont décidé d’exercer une pression sur les enseignants, pour les contraindre à regagner leurs salles de classe. En effet, depuis quelques jours, la DAP de la Nyanga a mis en place un système de fiche de pointage journalier, afin de débusquer tous les enseignants absents de leurs postes de travail pour participer au piquet de grève. 

Une décision qui a été dénoncée par le président du Syndicat de l’Éducation Nationale (Sena), Fridolin Mve Messa au travers de sa page Facebook « Comme les enseignants sont devenus des travailleurs journaliers, vous installez désormais des fiches de pointage journalier. Attention à cette dérive de la DAP de la Nyanga. 

Continuez» a-t-on pu lire sur la page Facebook du patron du Sena. 

Lancé il y a quelques semaines à l’appel de la coalition Sena-Conasysed, la grève des enseignants paralyse considérablement les cours aussi bien à Libreville que dans l’intherland.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*