Covid-19 : Dynamique Unitaire rejoint le Copil citoyen pour protester contre le pass sanitaire

Dynamique unitaire se joint au Copil citoyen pour contester les mesures prises par le gouvernement en vue de lutter de lutter contre la Covid-19 ©DR

Libreville le 25 novembre 2021 (Dépêches 241). Les organisations syndicales et les mouvements contestataires décidément, ont compris la nécessité d’unir leurs forces pour mener de façon efficiente leur bataille. C’est certainement animés de cette valeur d’union que la confédération syndicale Dynamique Unitaire a rejoint le Copil citoyen pour protester ensemble contre les mesures iniques prises par les autorités gabonaises sur le pass vaccinal et l’augmentation du prix des Tests PCR. 

C’est au terme d’une rencontre organisée au siège de Dynamique Unitaire si à Awendjé ce jeudi 25 novembre 2021, que le confédération syndicale Dynamique Unitaire a solennellement rejoint le mouvement de la société civile dit Copil citoyen. Une adhésion qui s’est matérialisée et légalisée par la signature d’une charte entre les deux parties. 

Une rapprochement qui s’est fait dans le but de durcir et étoffer la contestation contre les mesures récentes prises par le gouvernement de restreindre certains lieux à partir du 15 décembre pour les personnes non vaccinées. « Le Vice-président chargé de la négociation et de l’action revendicative, Roger Ondo Abessolo, a rappelé à cette occasion la détermination de Dynamique Unitaire à mobiliser tous les travailleurs pour la ville morte du mercredi 1er décembre prochain pour protester contre l’obligation vaccinale », a-t-on pu lire sur la page facebook de Dynamique Unitaire.  

LIRE AUSSI: Obligation vaccinale: les acteurs de la société civile appellent à la création d’une coalition contre les mesures restrictives
Une ville morte qui a pour but d’amener tous les travailleurs à initier un mouvement d’humeur. « Cette ville morte se traduira par une grève générale d’avertissement », a précisé Le Vice-président chargé de la négociation et de l’action revendicative, Roger Ondo Abessolo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*