Voie ferrée : Setrag porte plainte contre les saboteurs

Accident de train après un déraillement, une image dernièrement très récurrente sur le chemin de fer gabonais ©DR

Libreville, le 25 novembre 2021 (Dépêches 241). Dans un communiqué publié le 14 novembre dernier, la Société d’Exploitation du Transgabonais (SETRAG) a annoncé avoir déposé une plainte contre X, à la suite d’actes de sabotage constatés sur la voie ferrée. 

La Société d’Exploitation du Transgabonais (SETRAG) et ses usagers viennent peut-être de passer à côté d’une catastrophe. En effet récemment, des agents de cette entreprise ont découvert sur la voie ferrée, des traverses de bois déposés par des badauds, dans le but d’occasionner un déraillement de train « des gens s’en sont pris aux infrastructures ferroviaires en déposant des traverses de bois, dans l’intention d’occasionner un déraillement de trains » dénonce le service communication de la SETRAG dans un communiqué. 

Face à cette situation, la direction de la Société d’Exploitation du Transgabonais a décidé de porter plainte contre x, afin que les auteurs de cet acte malveillant voire criminel, soient rattrapés « une plainte a été déposée pour faire la lumière sur ces actes afin de la lumière sur ces actes afin identifiés et poursuivis en justice les auteurs de ces actions insensées et criminelles » poursuit la missive. 

Cette affaire pose la problématique de la sécurité de la voie ferrée empruntée par les trains de la SETRAG. Une voie ferrée qui a par ailleurs occasionnée de nombreux accidents en raison de sa vétusté. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*