6ème réunion annuelle des zones économiques: Carmen Ndaot promeut les vertus de la ZES de Nkok du Gabon au Ghana

La délégation gabonaise présente à la 6e édition des Zones économiques au Accra à Ghana ©DR

Libreville, le 26 novembre 2021 (Dépêches 241). Le Gabon à prit part hier, 25 novembre, à la 6ème réunion annuelle des zones économiques à Accra, au Ghana. Auréolé de son statut de premier parc industriel d’Afrique centrale, le Gabon a plaidé pour que la ZES de Nkok intègre le vaste marché que constitue la zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf).

La 6ème réunion annuelle des zones économiques s’est tenue le 25 novembre 2021 à Accra, au Ghana. Carmen Ndaot et Anne Nkene Biyo’o respectivement ministre de la promotion des investissements, et administrateur général de la ZES de Nkok ont pris part à ce sommet autour du thème « les Zones Économiques Spéciales et les chaînes de valeurs mondiales à l’ère de la Zone de Libre Échange Continentale Africaine ». 

Lors de son allocution de circonstance, Carmen Ndaot a partagé la vision du Gabon relative à l’implémentation des zones économiques spéciales. « Il convient de repréciser ici, que dans le cadre de notre processus de diversification de l’économie devant la prépondérance du secteur pétrolier dans la constitution de la richesse nationale, le Gabon s’est également lancé dans l’implémentation d’un réseau de Zones d’Investissement Spécial, afin de s’assurer d’une certaine résilience de son économie face aux chocs exogènes dus notamment à la chute des cours mondiaux de nos matières premières brutes », a-t-elle déclaré.   

LIRE AUSSI: Journées portes ouvertes: la Zone économique spéciale se dévoile au grand public

Rappelant dans le même temps l’engagement du Gabon afin que les produits issus des ZES intègrent le vaste marché que constitue la ZLECAf. Ce d’autant que le Gabon fait partie des premiers pays signataires de l’accord en mars 2018, qu’il a ratifié en Juillet 2019, sous l’impulsion du Président de la République, Ali Bongo Ondimba.  

La Ministre de la Promotion des Investissements Carmen Ndaot pendant son allocutions ©DR

Cette 6ème  réunion annuelle des zones économiques  a également été marquée par la participation des délégués représentants 43 pays dont 60 Zones Économiques Africaines, des experts ainsi que plusieurs représentants d’autorités gouvernementales, d’institutions internationales et d’organisations publiques et privées au siège de la ZLECAf.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*