Santé: Ossouka Raponda exige un plan d’urgence pour améliorer la qualité du service des Centres hospitaliers universitaires

Rose Christiane Ossouka Raponda souhaite voir les CHU améliorer la qualité de leurs services ©DR

Libreville, 26 novembre 2021 (Dépêches 241). Rose Christiane Ossouka Raponda, qui était assistée du ministre de la santé, Guy Patrick Obiang, a présidé mardi 23 Novembre dernier, une importante réunion avec les gestionnaires des centres hospitaliers universitaires de Libreville et d’Owendo. Au regard des nombreux dysfonctionnements constatés dans ces hôpitaux, le Premier ministre a exigé un plan d’urgence visant à redorer l’image des CHU. 

C’est un secret de polichinelle, les Centres hospitaliers universitaires du Grand Libreville connaissent de nombreux dysfonctionnements, qui obèrent la qualité de leur service. C’est en cette occurrence, que le Premier ministre, Rose Christiane Ossouka Raponda, a réuni à son cabinet de travail le 23 novembre dernier, le ministre de la Santé Guy Patrick Obiang, ainsi que les responsables de ces structures hospitalières, afin de passer en revue tous les maux qui minent ces CHU. 

Après avoir écouté ses hôtes, Rose Christiane Ossouka Raponda a préconisé la mise en place d’un plan d’urgence, visant à redorer l’image de ces CHU, à travers l’amélioration de la qualité de leurs services, « Face aux nombreux dysfonctionnements qui ont été constatés dans les CHU ces derniers temps, je leur ai demandé d’élaborer en urgence un plan pour améliorer la qualité des soins et les hisser au standard les plus élevés » a-t-on pu lire dans le communiqué de presse qui a résumé les travaux. 

Depuis plusieurs années, les autorités en place affirment que la santé des populations, constitue une priorité absolue. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*