Centrale Hydroélectrique: le Consortium FGIS-groupe Eranove en quête de 300 millions d’Euros pour le financement de Ngoulmendjim

le consortium FGIS-groupe Eranove souhaite créer un mécanisme destiné à financer la centrale hydroélectrique Ngoulmenjim

Libreville, le 27 novembre 2021 (Dépêches 241). Ce lundi 22 novembre 2021, Le Groupe industriel panafricain Eranove et Gabon Power Company (GPC), filiale détenue à 100 % par le Fonds Gabonais d’Investissements Stratégiques (FGIS) ont procédé à la signature des mandats actant l’octoie de 300 millions d’euros destinés au financement de la future centrale hydroélectrique de Ngoulmendjim sur la rivière du Komo dans la province de l’Estuaire. Des fonds issus d’une convention d’arrangement entre la Banque africaine de développement (BAD) et la Standard Chartered Bank (SCB). 

300 millions d’euros, c’est le montant qui pourrait être mis à disposition par le mandat d’arrangement porté par la Banque africaine de développement (BAD) et Standard Chartered Bank (SCB) qui pour le compte du consortium FGIS – Groupe Eranove vont identifier les institutions financières qui participeront au financement de la centrale hydroélectrique et instruire en outre le dossier avec pour visée principale qui est la signature des accords de crédit et le démarrage de la construction de la centrale hydroélectrique de Ngoulmendjim. 

Cette centrale électrique de Ngoulmendjim d’une puissance installée de 82 MW, pour une  production annuelle estimée à 550 GWh jouera un rôle important et pas des moindre dans l’essor économique de la région en employant un peu plus  de 800 personnes. À ce fait vient se greffer l’impact positif en termes environnemental, économique et social pour la transition écologique de l’économie gabonaise. Car dans leur feuille de route, en adéquation avec l’Etat gabonais,  le Groupe Eranove et le FGIS visent à réduire de 50% ses émissions de gaz à effets de serre. 

À lire aussi Gabon: Signature d’une convention entre l’Etat gabonais et la GPC pour la construction d’une centrale électrique par Wärtsilä

A l’instar de l’exécutif gabonais en tête desquels le président de la république, Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, chantre de la préservation de l’environnement, le projet de Ngoulmendjim contribue à lutter contre le changement climatique.

À lire aussi Projet Kinguélé Aval: GPC/FGIS via Sinohydro signe un partenariat avec l’ONE pour favoriser l’emploi des nationaux dans le projet de la centrale hydroélectrique

Marc Alberola, Directeur Général du groupe Eranove non sans valoriser la signature de ces mandats pour le financement de ce projet a surtout remercié le FGIS pour son investissement sans cesse croissant dans le suivi des projets visant à améliorer au Gabon l’accès à l’énergie. «  Nous remercions le Fonds Gabonais  d’Investissements Stratégiques (FGIS), aux côtés duquel nous instruisons ce projet, et l’État gabonais, pour leur confiance  ainsi que la Banque africaine de développement (BAD) et Standard Chartered Bank, pour leur appui dans l’amélioration de l’accès à l’énergie, de la qualité de vie des Gabonais et de  la réduction de l’emprunte carbone du secteur électrique gabonais », a indiqué Marc Alberola, Administrateur, Directeur général du Groupe Eranove. 

À lire aussi Entrepreneuriat : le Fonds Okoumé Capital propose un programme d’incubation destiné aux strat-up gabonaises

Pour sa part, Akim Daouda, Administrateur Directeur Général du Fonds Gabonais d’Investissements Stratégiques a marqué sa satisfaction quant à la matérialisation en cours du projet de la centrale électrique de Ngoulmendjim en ce sens qu’il permettra de répondre de manière durable, au besoin en énergie des populations gabonaises. 

À lire aussi Gabon: Okoumé Capital lance le programme «Fabrique des champions» pour accompagner les entreprises

Ce projet est surtout pour l’ADG de FGIS, une autre action de la pérennisation du concept de l’investissement responsable cher au FGIS.  « De plus, cette signature est non seulement le témoignage de confiance des  investisseurs internationaux comme Eranove dans la viabilité économique de projets portés par Gabon Power Company mais aussi un encouragement à la poursuite de notre mobilisation en faveur de  l’investissement responsable. », a souligné Akim Daouda. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*