L’égalité Homme-Femme au menu des échanges entre Ali Bongo et la Secrétaire générale de l’OIF

Louise Mushikiwabo pendant l’audience que lui accordé le Chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba ©DR

Libreville, le 2 décembre 2021 (Dépêches 241). Le président de la République Ali Bongo Ondimba, a échangé ce jour avec la Secrétaire générale de la Francophonie, Louise Mushikiwabo sur la question de l’égalité des genres. Cette cause fait désormais du Gabon une référence sur la scène internationale.

Ce 1er décembre, le chef de l’État Ali Bongo Ondimba a reçu au palais du bord de mer, la Secrétaire générale de la Francophonie, Louise Mushikiwabo. Les deux personnalités ont échangé sur de la question de l’égalité des genres. Une cause que défend le Gabon depuis plusieurs années, faisant de lui un exemple unanimement reconnu sur la scène internationale. « Dans l’espace francophone, le Gabon est considéré comme étant à la pointe du combat pour l’égalité Homme-Femme », indique le chef de l’État. 

En consacrant la décennie 2015-2025 à la lutte pour l’émancipation et les droits des femmes, le président de la République Ali Bongo Ondimba, a su hisser le Gabon au rang de leader africain sur la question de l’égalité des genres. Aussi, grâce au programme Gabon-Egalité, notre pays sert désormais de référence et s’emploi à promouvoir les droits des femmes et à réduire les inégalités qui semblent compromettre leur épanouissement dans la société. Le Gabon se dit donc prêt à mettre son expérience au bénéfice de la Francophonie « Nous sommes disposé à partager notre expérience avec les membres de l’OIF », confie Ali Bongo Ondimba. 

Rappelons que depuis le 25 novembre, à l’instar de la communauté internationale, le Gabon s’est engagé dans la lutte pour l’élimination des violences à l’égard des femmes dont l’épilogue interviendra le 10 décembre, lors de la commémoration de la journée internationale des droits de l’homme. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*