Présidentielles 2023: Guy Ndama ouvre la porte à une candidature unique de l’opposition

Guy Nzouba Ndama se dit prêt à s’allier à nouveau avec les forces de l’opposition dans le cadre du second tour de la présidentielle ©DR

Libreville le 6 décembre 2021 (Dépêches 241). Le président du parti politique Les Démocrates vient de donner sa position en prélude du sempiternel débat à l’approche de l’élection présidentielle sur l’éventualité ou la nécessité d’une candidature unique de l’opposition en 2023. Guy Nzouba Ndama, fidèle à sa position de 2016, a indiqué qu’une candidature unique de l’opposition au second tour de l’élection présidentielle est pour lui, tout à fait envisageable. 

L’ancien président de l’Assemblée Nationale et ex baron du PDG, aujourd’hui dans l’opposition s’est, à l’occasion de sa rentrée politique effectuée dans le Woleu Ntem le week-end dernier, prononcé sur la question de la candidature unique de l’opposition. Un sujet qui revient inlassablement à l’approche de chaque élection présidentielle et qui pour l’échéance de 2023, est déjà au cœur de toutes les discussions. 

Le président du parti de l’opposition Les Démocrates, s’est dit ouvert à cette nécessité d’une candidature unique. Seulement, l’élection présidentielle de 2023 étant à deux tours, Guy Nzouba Ndama a tenu à spécifier que l’effectivité d’une candidature unique ne peut intervenir qu’au second tour. « Nous avons désormais une élection à deux tours ; cela veut donc dire  que si candidat unique de l’opposition il y a, cela ne peut être qu’au deuxième tour », a-t-il indiqué. 

LIRE AUSSI: Rentrée politique du parti Les Démocrates: Guy Nzouba Ndama croit en l’alternance en 2023

Pour « Mokombo », compte tenu de la nouvelle configuration, l’opposition n’aura pas d’autre choix que de se rassembler autour d’un seul candidat au 2e tour pour faire front ensemble contre l’adversaire qu’ils auront en face. Et pour ce 2e tour Guy Nzouba Ndama ne doute pas « un seul instant que l’opposition se regroupe à ce moment-là », a-t-il rassuré. 

Cette déclaration, mieux cette position du président des Démocrates a au moins le mérite de donner des indications sur la démarche qu’il aura en 2023. Nul doute que vu sous cet angle, il est fort probable que Guy Nzouba Ndama, comme il en avait nourri l’ambition en 2016,  soit candidat pour le compte de son parti. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*