Can Cameroun 2021: De la nécessité de maintenir Didier Ndong Ibrahim dans le groupe Panthères

Didier Ndong un élément essentiel du dispositif de Neveu qui risquerait l’exclusion pour la Can 2021 ©DR

Libreville le 7 décembre 2021 (Dépêches 241). La Fédération gabonaise de football a récemment annoncé le programme de préparation des Panthères du Gabon en prélude de la Can qui commencera début janvier au Cameroun. Une préparation prévue aux Emirats Arabe Unis qui sera précédée par la publication de la liste des joueurs retenus pour défendre les couleurs du Gabon au Cameroun. Une liste dans laquelle doit impérativement figurer Didier Ndong Ibrahim, cadre des Panthères, et ce nonobstant les incidents liés à l’affaire Stéphane Nguema, au risque de créer une fracture dans la tanière, mais également au sein des fans des Panthères. 

L’équipe nationale du Gabon dans quelques semaines, va entrer dans la phase charnière de sa préparation pour la Coupe d’Afrique des Nations au Cameroun où après son stage aux Emirats Arabes Unis, elle s’envolera début janvier pour le Cameroun pour une entrée en lice contre les Comores le 10 janvier 2022. 

Logées dans le groupe de la mort en compagnie du Maroc, du Ghana et du présupposé petit poucet les Comores, les Panthères ont l’impérieuse nécessité de porter haut les couleurs du pays, ou à défaut de cet impératif patriotique, de les défendre avec honneur, dignité et patriotisme. Pour ce faire, Patrice Neveu doit sélectionner pour cette compétition les hommes susceptibles de fouler la pelouse avec les valeurs susmentionnées. 

LIRE AUSSI: Libye vs Gabon: en soutien à Stéphane Nguema arrêté Ibrahim Ndong refuse de jouer ce vendredi 

De valeurs portées par Didier Ibrahim Ndong, pur produit de la formation gabonaise dont la présence, pour diverses raisons ne saurait être remise en cause en dépit de l’épisode Stéphane Nguema et de la polémique sur la non reprise du championnat national, en conséquence de laquelle le « Nzebo » avait pris la décision de ne pas rejoindre la sélection à Bongoville pour y affronter la Libye. 

Un impératif parce que cadre de la sélection et sportivement irréprochable 

Une attitude condamnable à des degrés divers et qui aurait fait poindre chez les instances décisionnelles du football, des velléités de sanctions. Des sanctions qui n’excluraient pas, une non sélection du joueur formé au Centre Mberi Sportif  pour la Can dans les prochaines semaines. 

LIRE AUSSI: Football: Mario Lemina aurait reçu un gros chèque pour jouer pour les Panthères selon Romain Molina

Autant dire qu’une telle décision mettrait inexorablement à mal la campagne africaine des Panthères d’abord sur le plan sportif. Car et personne ne saurait remettre en cause ce fait, Didier Ibrahim Ndong, en plus d’être un cadre de la sélection, est à n’en point douter le meilleur joueur et meilleur milieu de terrain des Panthères. Avec deux Can à son actif (2015 et 2017),  l’ancien Merlu est un joueur dont l’expérience et la grinta en ont fait une valeur sûre de la sélection depuis 2014. 

LIRE AUSSI: Can 2021: S’achemine t-on vers une non sélection de Didier Ndong Ibrahim pour la compétition ?

Technique, propre à la relance, dure sur l’homme, capable de jouer, en sentinelle, en 8 ou meneur de jeu, l’ancien sociétaire de Sfax a montré qu’il a des qualités et des caractéristiques uniques dans le groupe Panthères. Des qualités dont Patrice Neveu ne saurait se passer pour une compétition de cette envergure, surtout que récemment « Nzebo » dont la polyvalence n’est plus à démontrer a évolué avec succès en charnière centrale. 

Un impératif pour ramener la paix et la sérénité au sein des Panthères 

L’affaire Stéphane Nguéma, la décision de  Didier Ibrahim Ndong de ne pas honorer la sélection, l’échange sur les réseaux sociaux entre ce dernier et Mario Lemina mais surtout les sorties inexplicables et puériles du ministre pamphlétaire Franck Nguema ont créé un malaise au sein des Panthères. Ne pas reconnaître cet état de fait c’est faire le choix de se vautrer dans l’illusion et le mirage. 

LIRE AUSSI: Can 2021: Patrice Neveu a pris sa décision sur cas le Didier Ibrahim Ndong

Les Panthères ont besoin de sérénité,  de paix, de cohésion et surtout de sincérité. L’histoire a montré que des sélections au sein desquelles il y a des problèmes internes échouent indubitablement dans les compétitions internationales. Franck Nguema qui a nourri et alimenté la division et la polémique au sein de la sélection en se faisant appeler « L’hypocrite en Chef » doit trouver le moyen de faire table rase sur les inconduites de chacun, lui le premier. On espère que la réunion tenue à Paris avec les garçons au sortir du match à Alexandrie avait pour but de ramener l’acalmie. 

Didier Ndong  Ibrahim, Aubameyang et ses coéquipiers ont besoin de se parler. Une discussion au terme de laquelle, on n’exclut pas une démarche du métronome gabonais Didier Ndong Ibrahim visant à présenter des excuses à ses coéquipiers aux fins de repartir sur des meilleures bases et entamer cette compétition sous de meilleurs auspices. 

Un impératif pour ne pas créer une fracture entre la sélection et ses fans 

Didier Ibrahim Ndong s’est levé comme aucun joueur de la sélection pour dénoncer les arrestations arbitraires de l’ancien international gabonais Stéphane Nguema. Il a dénoncé en outre la non effectivité du championnat national depuis 2 ans. Autant dire qu’avec cette action, il s’est attiré la sympathie de l’opinion, tout en s’assurant du soutien de la majorité des gabonais, inconditionnels ou pas des Panthères du Gabon. 

LIRE AUSSI: Affaire Stéphane Nguéma: la sortie puérile de Franck Nguema qui fait une hiérarchisation entre vrais et faux patriotes

Une non sélection de ce joueur qui sportivement est certainement le meilleur de notre équipe serait perçue comme une injustice et pousserait tout naturellement l’opinion à ne pas la soutenir et donc par voie de conséquence à honnir la sélection qui se présentera au Cameroun sans le soutien et la bénédiction de ses fans. Une situation qui ressemble à s’y méprendre à celle connue par les hommes de José Antonio Camacho rejetés, vomis et maudits par les Gabonais, pendant une Can pourtant à domicile mais organisée dans un contexte politique particulièrement tendu après une élection présidentielle qui avait fragilisé le tissu social. 

One Commentaire

  1. Nkogue nguema Christian

    Didier Ibrahim ndong doit jouer s’en lui le milieu de terrain est mort

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*