Akanda : la mairie organise une opération de ramassage des malades mentaux

cette opération est salutaire car les malades mentaux écument les quartiers d’Akanda et de ses environs parfois armés de gourdins ©DR

Libreville, le 8 décembre 2021 (Dépêches 241). La Mairie d’Akanda donne une cure de jouvence à sa localité. Le 07 décembre dernier, le maire de la commune, en partenariat avec le Centre des maladies mentales de Melen, a procédé au ramassage des malades mentaux. Une opération qui vise à sécuriser les 35 000 habitants que compte la ville, à quelques jours de la célébration des fêtes de fin d’année. 

En cette période de fin d’année, la mairie d’Akanda procède depuis quelques semaines, à l’assainissement de sa commune. Ce 07 décembre 2021, sous le contrôle du maire central, Yvon Patrick Rombogouera, la municipalité d’Akanda, en partenariat avec le Centre des maladies mentales de Melen, a lancé une opération  de ramassage des malades mentaux errants dans cette ville aux 35 000 habitants. 

Pour le maire d’Akanda, cette opération de ramassage des déficients mentaux vise à sécuriser les habitants et les prévenir des risques qu’ils encourent au contact de ces personnes  malades. Lesquelles ont été transférées au Centre psychiatrique de Melen, situé à la périphérie de Libreville, pour y être suivies et entretenues par des professionnels en santé mentale. 

Rappelons que la mairie d’Akanda est en pleine opération d’assainissement de sa ville. Elle procède également  depuis plusieurs semaines, au curage des caniveaux, au ramassage des ordures ménagères et à la réhabilitation de certaines voies d’accès. C’est le cas de l’axe du Cap Estérias qui est actuellement en cours de réhabilitation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*