Société civile : deux jeunes activistes pro-opposition aux arrêts

Eric Otsetse et Fortuné Essono Edou on été arrêtés pour des raisons inconnues ©DR

Libreville, le 9 décembre 2021 (Dépêches 241). Ce mercredi, Eric Otsetse et Fortuné Edou Essono, deux activistes proches de l’opposition auraient été arrêtés, pour des raisons jusqu’ici inconnues, par des éléments des services spéciaux de la Présidence de la République. Une situation qui a poussé l’Union nationale, un des principaux partis de l’opposition à réagir. 

Ce qui jusqu’ici n’était qu’une simple simple semble se confirmer. Eric Otsetse et Fortuné Edou Essono, deux activistes proches de l’opposition, auraient été arrêtés dans la journée de ce mercredi, par des éléments des Services spéciaux de la Présidence de la République. L’alerte qui avait été lancée hier au travers des réseaux sociaux, a été corroborée par un communiqué de l’Union nationale publié ce jeudi en milieu de journée. 

Une missive dans laquelle, le parti de l’opposition s’est indignée devant l’arrestation des deux activistes, avant d’exiger leur libération dans les plus brefs délais « L’Union Nationale, tout en dénonçant ces pratiques cavalières qui n’ont pas leur place dans un Etat de Droit, exige la libération immédiate et sans condition de Messieurs Fortuné Edou Essono et Eric Otsetse » a-t-on pu lire dans le communiqué. 

Eric Otsetse et Fortuné Edou Essono sont connus pour leurs prises de positions virulentes contre le pouvoir en place dans les réseaux sociaux.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*