Football: AS Mangasport condamné par la FIFA à payer plus de 8 millions pour rupture abusive de contrat d’un de ses anciens joueurs

 Kofi Peprah le footballeur d’origine ghanéenne qui a fait plier Mangasport ©DR

Libreville, le 15 décembre 2021 (Dépêches 241). C’est le feuilleton qui vient de trouver son épilogue dans les murs du club de la ville minière ce mardi 14 décembre 2021. Une décision rendue publique par la Fédération Internationale de Football Association (FIFA) qui condamne l’AS Mangasport à payer la somme de 8.230.000 fcfa pour n’avoir pas respecté les clauses du contrat de son ancien sociétaire Kofi Peprah.

Le milieu de terrain ghanéen avait décidé de déposer une requête auprès de l’instance faîtière du football mondial pour rupture abusive de son contrat lors de la saison 2020-21 avec son ancien club. Ayant obtenu gain de cause grâce à une décision des juges de la chambre des résolutions des litiges de la FIFA, le club sponsorisé par la COMILOG a ainsi été sommé de payer le montant total de 8.230.000 Fcfa.

 Au dernières nouvelles, l’AS Mangasport représentant du Gabon et éliminé au premier tour de la dernière campagne africaine de Coupe de la Confédération Africaine de Football, serait coutumier des faits. Le club avait déjà connu un contentieux similaire avec Mohamed Soumaoro, lui aussi ancien joueur de Mangasport.  

Que cette énième interpellation éveille les consciences des dirigeants des clubs qui traitent leurs joueurs comme de simples instruments qu’ils peuvent à tout moment clochardiser et rejeter car la justice lorsqu’elle est bien utilisée fait échec aux velléités et tentatives des dirigeants véreux.  Jean Ondo Ella devra donc réfléchir face à cette décision de la Fifa et cette injonction qui le contraignent à  puiser dans les caisses du club de Moanda en ces temps difficiles liées à la Covid-19. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*