Présidence : le renforcement de la coopération au centre d’un échange entre les parlementaires français et Ali Bongo

Le président de la République pendant son audience avec les Parlementaires français ©DR

Libreville, le 15 décembre 2021 (Dépêches 241). Le Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, a reçu en audience, le 10 décembre dernier, une délégation de parlementaires français au Palais du bord de mer. Cette rencontre, qui intervient un mois après le séjour parisien du président gabonais, est le signe d’une volonté manifeste de renforcer la coopération entre Libreville et Paris. 

Le 10 décembre dernier, le chef d’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba, a échangé avec une délégation de parlementaires français conduite par Jean Terlier. Cette visite, qui s’inscrit dans le cadre  du groupe d’amitié parlementaire Gabon/France, intervient un mois seulement après le passage d’Ali Bongo à Paris.  

Lors de cette audience, à laquelle prenait également part Faustin Boukoubi, président de l’Assemblée nationale du Gabon,  Jean Terlier, porte-parole de la majorité présidentielle au parlement français, « a fait le point au chef de l’Etat, des travaux effectués dans les domaines politiques,  économiques, et militaires », explique un communiqué de la Présidence gabonaise.  

Cette visite des parlementaires français viendrait ainsi réchauffer les relations franco-gabonaises quelque peu distendues depuis les dernières années de règne d’Omar Bongo. « Leur visite au Gabon, une première depuis 23 ans, intervient un mois après mon échange à Paris avec mon homologue et ami, le président Emmanuel Macron », s’est réjouit Ali Bongo Ondimba. Arguant dans la foulée que le petit émirat pétrolier et l’ancien colonisateur affiche une volonté commune et forte de renforcer leur relation, « déjà étroite »

L’on pourrait fort bien dire, que vue l’imminence des joutes électorales dans les deux pays, Le Gabon et la France, au nom de leurs intérêts communs, se convoitent mutuellement. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*