Pédophilie dans le Football: Patrick Assoumou Eyi dit « Capello » accusé d’avoir violé plusieurs jeunes footballeurs gabonais

Patrick Assoumou Eyi dit « Capello » le présumé prédateur sexuel décrit par The Guardian ©DR

Libreville, le 16 décembre 2021 (Dépêches 241). Patrick Assoumou Eyi, actuel Directeur technique de la Ligue de l’Estuaire et ancien sélectionneur de l’équipe des moins de 17 ans de la sélection gabonaise est accusé d’avoir violé plusieurs jeunes garçons footballeurs. Une information révélée par le média britannique The Guardian et relayée en outre par le très puissant média français l’Equipe

Après les soupçons et les rumeurs sur l’existence au sein du football gabonais de prédateurs sexuels ayant ruiné la carrière de plusieurs jeunes qui nourrissaient le rêve de devenir footballeur professionnel, place désormais à la confirmation par ces révélations du site britannique Le Guardian.  

Dans cette enquête produite par le très crédible média britannique, Patrick Assoumou Eyi, plus connu sous le nom de « Capello » ex-sélectionneur, très connu dans le milieu du football gabonais et par ailleurs coach de la sélection gabonaise des moins de 17 ans, est soupçonné d’avoir commis de nombreux abus sexuels à l’encontre de jeunes joueurs qu’il avait sous sa coupe. 

Selon ce média Capello aurait « violé, formé et exploité » de nombreux garçons quand il était sélectionneur des moins de 17 ans du Gabon, jusqu’en 2017, et encore aujourd’hui en tant que directeur technique de la Ligue de l’Estuaire. 

LIRE AUSSI: Pédophilie dans le Football: L’enquête de Romain Molina qui pourrait éclabousser les dirigeants gabonais

Dans un récit qui fait froid dans le dos, par perversité et sa perfidie, une prétendue victime de Coach Capello témoigne. « Il m’a forcé à avoir des relations sexuelles avec lui. C’était la condition pour rester dans l’équipe nationale. […] «Capello»  a violé tant de garçons qu’il allait parfois à la campagne pour en trouver de nouveaux. Il profitait de leur pauvreté. […] C’est la réalité du football gabonais depuis des décennies, mais personne ne peut arrêter le système. Les prédateurs sont trop nombreux… », a-t-on pu lire. 

La publication de Romain Molina sur l’affaire Capello ©DR

Des faits confirmés en outre par Romain Molina, le célèbre reporter français spécialiste des scandales dans le football. « Patrick Assoumou Eyi, aka coach Capello, est accusé d’avoir abusé sexuellement de centaines de jeunes joueurs, notamment quand il était coach des U17 gabonais. Il a aussi ramené des mineurs à d’autres officiels du foot gabonais…», a twitté Romain Molina sur ses réseaux sociaux. 

Une plainte pour dénoncer ces abus sexuels supposés a été déposée par la Fifpro par  le syndicat mondial des joueurs.

One Commentaire

  1. Je suis Gabonaise et je ne suis pas surpris par ces révélations car effectivement tous les acteurs du football gabonais connaissent cette histoire. Vous le paierez, la lumière finit toujours par jaillir!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*