Ville morte: Otounga Ossibadjouo exige des explications aux agents absents de son ministère

Mathias Otounga Ossibadjouo est en colère

Libreville, le 16 décembre 2021 (Dépêches 241). Excédé par l’absence de plusieurs fonctionnaires du ministère de la Décentralisation ce mercredi 15 décembre en raison de l’appel à la Ville morte lancé par le Copil citoyen et plusieurs organisations syndicales, Mathias Otounga Ossibadjouo, le ministre de tutelle, a exigé une demande d’explication au personnel absent. 

L’appel à la Ville morte lancé par le Copil citoyen et plusieurs organisations syndicales, a connu un franc succès ce mercredi. Conséquence, plusieurs administrations parmi lesquelles la Direction générale de l’appui à l’action locale ou encore la Direction générale l’aménagement du territoire, toutes les deux attachées au ministère de la Décentralisation, sont restées portes closes. 

Une situation qui a suscité l’ire de Mathias Otounga Ossibadjouo, le ministre de tutelle qui dans un courrier dont Dépêches 241 a reçu copie, a exigé des explications aux agents absents « l’ensemble des personnels en service au sein des deux directions générales susnommées est sommé de nous faire parvenir sous huitaine, par voie hiérarchique, les mobiles de leurs absences » a-t-on pu lire dans la missive. 

À titre de rappel, le Copil citoyen avait invité les populations à observer une ville morte de 3 jours pour protester contre les dernières mesures restrictives gouvernementales visant à freiner la propagation de la pandémie de la Covid-19

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*