Covid-19 : les tenanciers de bars se réjouissent de la suspension de l’arrêté 559/MP

Les propriétaires des bars sont très satisfaits de la suspension des mesures gouvernementales ©DR

Libreville, le 18 décembre 2021 (Dépêches 241). Les opérateurs économiques (Bar, restaurants, boîte de nuit etc.), se réjouissent de la suspension de l’arrêté 559/MP fixant les nouvelles mesures du gouvernement pour lutter contre une nouvelle flambée épidémique liée à la covid-19. Ces derniers invitent toutefois les populations à se faire vacciner massivement pour un retour rapide à une vie normale.

Le monde de la nuit tournera au ralenti en cette période de fin d’année. Mais c’est un mal nécessaire, estiment les tenanciers des bars, hôtels et restaurants… En effet, ces opérateurs économiques se réjouissent de la suspension de l’application l’arrêté 559/PM du 25 novembre 2021, fixant les nouvelles mesures du gouvernement pour lutter contre la covid-19. 

Ainsi, l’arrêté querellé conditionne l’accès aux bars, hôtels et restaurants par la présentation d’un pass sanitaire. Pour Joël Mapangou, représentant des patrons de ces lieux de loisir, ces mesures sont de nature à pénaliser leurs activités, d’autant que leurs clients ne sont pas tous vaccinés. « Les nouvelles dispositions voulaient que nos structures ne reçoivent que les personnes vaccinées. Cette situation ne nous arrangeait pas vraiment puisque tous nos usagers n’ont pas reçu le sérum », a-t-il indiqué. 

LIRE AUSSI:  Test PCR payant et Carnet vaccinal : la Cour constitutionnel suspend les mesures restrictives du gouvernement

Rappelons que la Cour Constitutionnelle vient de suspendre l’arrêté 559/MP du 25 novembre, fixant les nouvelles mesures du gouvernement pour lutter contre la covid-19 à la suite  d’une requête introduite à son greffe le 13 décembre dernier, par les acteurs de la  société civile conduite par Geoffroy Foumboula Libeka et Jean Valentin Leyama. 

LIRE AUSSI: Mesures gouvernementales : Le Copil Citoyen saisit la CC en annulation des décisions de l’arrêté 0559/PM du 25 novembre 2021

Cela dit, en attendant la décision de la Haute juridiction, les bars, restaurants, boites de nuit etc… peuvent continuer à recevoir leurs clients sans les soumettre à l’obligation de présenter un pass-sanitaire. Toutefois, Joël Mapangou invite massivement les populations à se faire vacciner, pour un retour rapide et définitif à une vie normale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*