Éducation nationale : le ministère s’indigne devant la prolifération des établissements laïcs

Daouda Mouguiama souhaite mettre un coup de pieds dans la fourmilière ©DR

Libreville, le 22 décembre 2021 (Dépêches 241). Dans un communiqué de presse publié ce lundi, le ministère de l’Éducation nationale s’est indigné face à la prolifération des établissements privés laïcs dans le pays. Lesquels établissements sont souvent créés, en violation des dispositions légales en vigueur.

La problématique de la prolifération des établissements privés laïcs à travers le pays vient de susciter la réaction du ministère de l’Éducation nationale. En effet, dans un communiqué publié hier, dont Dépêches 241  a reçu copie, la tutelle a dénoncé ce phénomène qui selon elle « obère les capacités de contrôle du système éducatif et rend inefficace la carte scolaire » a-t-on pu lire dans la note. 

Pire, ces établissements qui poussent comme des champignons, sont souvent créés en marge des dispositions légales qui réglementent le secteur « Par ignorance ou par méconnaissance volontaire des textes, des promoteurs privés, s’improvisent dans le domaine de l’Éducation » souligne également le communiqué. 
Dans ce contexte, le ministère de l’Éducation nationale a annoncé dans les prochains jours, une série d’inspections au terme desquelles, les établissements non-conformes pourraient tout bonnement être fermés «Des instructions sont données aux services techniques pour des inspections inopinées en vue d’une application stricte des normes en vigueur. Toute violation des dispositions réglementaires établies entraînera systématiquement des sanctions » précise la missive.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*