Mise en l’écart de Didier Ibrahim Ndong: Que s’est-il vraiment passé ?

Didier Ndong se serait une nouvelle fois illustré par une attitude regrettable qui va le faire rater ce qui aurait été sa 3e Can ©DR

Libreville le 23 décembre 2021 ( Dépêches 241). Le Samedi 18 décembre dernier Patrice Neveu sélectionneur des Panthères a rendu public sa liste des 30 joueurs à laquelle 2 joueurs seront retirés au terme du stage de préparation aux Emirats Arabes Unis. Une liste dans laquelle ne figurait pas Didier Ndong Ibrahim, écarté pour avoir pris position dans l’affaire Stéphane Nguema et sur la reprise du championnat national. Une prise de position fortement saluée par l’opinion, mais qui dans les faits seraient peut être frappée du sceau de l’opportunisme et de la fumisterie. Chronologie des faits.  

Pour le compte de la dernière journée des éliminatoires de la coupe du monde au Qatar, le Gabon déjà éliminé de la course aux plays off doit affronter la Libye à Franceville le 12 novembre puis l’Egypte le 16 novembre à Alexandrie. En prélude de ces deux rencontres, la Fédération Gabonaise de Football va affréter un avion de la compagnie Turkish Airline qui va récupérer une bonne partie des internationaux à Paris le Lundi 8 novembre 2021 avant de rallier Istanbul où doivent embarquer Didier Ndong Ibrahim, André Biyogho Poko, Kevin Mayi et Aaron Boupenza. 

Présents à l’aéroport et las d’attendre l’arrivée de l’avion, les 4 internationaux gabonais auraient pris la décision de regagner leur hôtel pour dit-on festoyer. « Le vol en provenance de Paris est arrivé en Turquie en fin d’après-midi mais les joueurs n’ont pas pu embarquer car n’étant pas sur place. L’avion qui avait un temps de stationnement a dû décoller pour regagner Libreville sans ces 4 internationaux », indique un source proche de la sélection, jointe au téléphone par la rédaction de Dépêches 241. 

LIRE AUSSI: Can-2021: ce sera sans Didier Ibrahim Ndong

Informée de ce que 4 joueurs n’ont pas pu embarquer de Turquie, la fédération met à disposition de ces derniers, le même jour, 4 billets classes affaires en vol régulier pour Libreville. Ainsi, dans la nuit du Lundi 8 novembre , les internationaux Didier Ndong Ibrahim, André Biyogho Poko, Kevin Mayi et Aaron Boupenza embarquent à destination de Libreville. Ils atterriront dans la capitale le mardi 9 novembre à 7H. Dans le programme établi par la Fegafoot, il était convenu que les 4 joueurs rallient Franceville puis Bongoville le même jour, par le biais d’un vol de la compagnie Afrijet. 

Pour les conduire à l’aéroport, un chauffeur est engagé, mais une fois sur place à l’hôtel le Nomad le mardi matin, les joueurs vont arguer « qu’ils sont fatigués et qu’ils souhaitent dormir et se reposer ». Rendez-vous est donc pris pour le lendemain mercredi 10 novembre à la même heure. Entre temps, Patrice Neveu, le sélectionneur des Panthères, va joindre Didier Ndong au téléphone et ce dernier, au terme de la conversation, lui fera la promesse d’être présent à Franceville le lendemain. C’est d’ailleurs ce qu’a rappelé le technicien français en conférence de presse. « Il m’avait fait la promesse d’être avec nous. Quand on fait une promesse, on la tient », a-t-il indiqué. 

LIRE AUSSI: Can Cameroun 2021: De la nécessité de maintenir Didier Ndong Ibrahim dans le groupe Panthères

Le mercredi 10 novembre en matinée, quand le véhicule destiné à conduire les joueurs à l’aéroport arrive au Nomad, au lieu de 4 joueurs, il est stupéfait de n’en trouver que 3. En l’occurrence André Biyogho Poko, Kevin Mayi et Aaron Boupenza. Didier Ndong Ibrahim qui avait fait la « promesse » à son sélectionneur d’être présent au regroupement est introuvable. Il se serait semble-t-il volatilisé dans la nature aux aurores. Les 3 autres joueurs sans Didier Ndong, vont rejoindre le reste du groupe le mercredi en matinée. Dans la même journée à 17 heures, Stéphane Nguema, un ancien international est interpellé à Bongoville pour avoir manifesté pour le retour du championnat national suspendu depuis 2 ans en raison de la crise de la covid-19. 

LIRE AUSSI: Can 2021: Patrice Neveu a pris sa décision sur cas le Didier Ibrahim Ndong

C’est ainsi que profitant de cette actualité, Didier Ndong Ibrahim va se fendre d’un post sur facebook, le jeudi 11 novembre, dans lequel il tient des propos offensants et irrévérencieux à l’endroit de ses coéquipiers. « La notion de solidarité est celle qui m’habite le plus. Loin d’être un hypocrite, je ne serais pas à Franceville pour la simple et bonne raison qu’en aucun cas je ne tolère les arrestations de Stéphane Nguema et d’autres anciens joueurs internationaux » avait-il posté. 

LIRE AUSSI: Libye vs Gabon : en soutien à Stéphane Nguema arrêté Ibrahim Ndong refuse de jouer ce vendredi

Une sortie qui  avait entraîné une passe d’arme entre Mario Lemina et Didier Ndong Ibrahim sur les réseaux sociaux. Une sortie et une attitude qui auraient contraint en outre, une bonne partie de l’équipe, « les métis » y compris à se désolidariser du joueur formé au Centre Mberi Sportif (CMS). Une situation que Patrice Neveu a d’ailleurs reconnu à demi-mot à l’occasion de sa conférence de presse samedi dernier. « Si je le convoque et que de tous mes joueurs personne n’arrive, il n’y a plus d’équipe. Donc pour moi c’est l’équipe d’abord », avait-il déclaré. 

Comment Didier Ndong, qui a quitté l’hôtel et disparu dans la nature le mercredi 10 novembre au matin, a-t-il pu refuser de rallier Franceville en trouvant comme raison la prétendue contestation de l’arrestation de Stéphane Nguema qui a eu lieu le même jour en début de soirée ? L’ancien Merlus a t-il opportunément récupéré l’arrestation de Stéphane Nguema pour justifier son inconduite et ainsi induire insidieusement les populations en l’erreur ? Des populations qu’il a amenées malicieusement à prendre faits et causes pour lui ? Savait- il à l’avance que Stéphane Nguema se ferait arrêter à Bongoville le même jour en soirée, raison pour laquelle il aurait décidé de quitter le regroupement ? 

LIRE AUSSI: Can 2021: S’achemine t-on vers une non sélection de Didier Ndong Ibrahim pour la compétition ?

Au regard de l’incohérence manifeste d’une telle sortie, on peut s’avancer sans risque de nous tromper en déduisant que les déclarations du jeudi 11 novembre de l’ancien protégé de Bosco Alaba Fall sont, à n’en point douter, empreintes d’opportunisme. 

S’il est avéré que Didier Ndong Ibrahim n’est pas le premier à faire défection au sein des Panthères – on ne compte pas le nombre désertion de Pierre Emerick Aubameyang – il n’en demeure pas moins que le dernier cité qui n’est pas irréprochable ne s’est jamais étendu sur les réseaux pour justifier pernicieusement son absence. En optant pour une telle posture, foncièrement maladroite, où mauvaise foi, finauderie et malice cohabitent, Didier Ndong a prêté le flanc pour se faire battre, de la même façon qu’il a mis dans l’embarras ses plus fervents défenseurs. 

LIRE AUSSI: Affaire Stéphane Nguéma: la sortie puérile de Franck Nguema qui fait une hiérarchisation entre vrais et faux patriotes

Il se susurre que le président de la Fédération himself aurait tout fait pour militer en faveur d’un retour de Didier dans le groupe pour ensuite emmener les joueurs à se parler pour dans le but d’enterrer la hache de guerre aux fins de se rendre au Cameroun dans un climat sain et propice. Il se serait heurté au refus catégorique du sélectionneur lequel estime que l’attitude de Didier Ndong n’est pas réparable. « Ce qu’a fait Didier Ibrahim Ndong, ce n’est pas un écart. C’est une faute grossière et un manque de respect », a-t-il martelé. 

Une nouvelle fois et comme d’ordinaire les questions d’indiscipline de l’ancien Sociétaire de Sogea FC, refont surface. Comme sa carrière en club qui a connu plusieurs freins en raison de ses inconduites répétées, Didier Ibrahim Ndong va rater une Coupe d’Afrique des Nations alors qu’il est à 27 ans un cadre de la sélection nationale. Une sélection qui ira au Cameroun sans lui. Celui qui se fait appeler « l’enfant terrible du football gabonais » et dont la réputation n’est pas usurpée, n’aura pas si bien porté son nom. 

One Commentaire

  1. Ghislain Horwill AGONDJO

    Merci pour cet éclaircissement !!! Ce monsieur est un coutumier du fait … C’est incroyable

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*