Covid-19: Ntoutoume Ayi émet des réserves sur les chiffres du Copil

Jean Gaspard Ntoutoume Qui juge démesurés les chiffres du Copil ©DR

Libreville, 28 décembre 2021 (Dépêches 241). Le Comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre la covid-19 (Copil) a annoncé 1040 nouvelles contaminations du 24 au 26 décembre courant. Des chiffres vivement contestés par l’opposant Jean Gaspard Ntoutoume, d’autant que depuis quelques jours, le Gabon n’a plus enregistré au-delà de 40 cas de contamination par jour. 

Le vice-président de l’Union nationale, Jean Gaspard Ntoutoume Ayi conteste les chiffres communiqués par le copil, relatifs à la situation épidémiologique dans notre pays. Alors que sur la période du 24 au 26 décembre 2021, le comité de veille épidémiologique annonce 1040 nouveaux cas de contaminations sur 3300 tests réalisés, soit un taux de positivité de 31,5 %, l’opposant crie au scandal, parlant même de « record mondial positivité au covid-19 », fulmine-t-il, non sans une pointe d’ironie.

En effet, ce rebond épidémique peut toutefois surprendre lorsqu’on sait que depuis le début du mois de décembre, les contaminations journalières n’ont jamais excédé 40 cas. Cette flambée doit-elle être imputée à cette période festive célébrée malgré tout sans faste ? De quoi semer le doute chez Jean Gaspard Ntoutoume Ayi, qui y voit une sorte de manipulation des chiffres de la part du Copil. « De qui se moque-t-on », peste-t-il. Cependant, les autorités sanitaires ont ces dernières semaines alerté sur une éventuelle 4ème vague, en raison de la présence sur notre territoire du nouveau variant Omicron.

Cette augmentation supposée du nombre de contaminations est à l’origine des mesures restrictives contenues dans l’arrêté n°685/PM aujourd’hui querellé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*