Affaire de prime au sein des Panthères: Franck Nguema à l’épreuve de la grogne de ses propre « vrais patriotes »

Franck Nguema a t-il pris toutes les dispositions pour régler cette affaire de prime dans les temps ? ©DR

Libreville, le 3 janvier 2021 (Dépêches 241). L’information a fuité et alimente depuis quelques heures la polémique sur la toile Gabonaise. Une grogne des joueurs, secouerait actuellement la tanière des Panthères. À l’origine de ce mécontement naissant, une sombre affaire de primes dont les montants n’auraient pas été discutés, arrêtés et confirmés par le ministre des Sports Franck Nguema.

Au lendemain de la lourde défaite en amical face au Etalons du Burkina Faso, c’est un autre épisode qui n’est pas de nature à favoriser une préparation sereine de la sélection qui vient d’éclater à Dubaï, lieu de stage de préparation des Panthères du Gabon. Selon des sources proches du staff et présents dans la tanière, les joueurs seraient fortement mécontents de ce qu’un floue manifeste existerait dans l’attribution et la désignation du montant des primes nécessaires à chaque match. 

Joint au téléphone par la rédaction de Dépêches 241, un membre du staff technique présent à Dubaï avec la sélection nationale a confirmé cette information. « À chaque Can on doit tomber d’accord sur le montant des primes de chaque match. Pour le moment rien est clair et les joueurs ne sont pas d’accord », a-t-il indiqué. 

LIRE AUSSI: Can 2021: Aubameyang et les siens battus 3 à 0 face au Burkina Faso

Cela dit, à l’heure actuelle tous les regards sont tournés vers le ministre des Sports Franck Nguema qui est le seul dans cette situation à trouver un épilogue à cette situation qui perturbe fortement la sélection. C’est notamment l’avis d’un internaute. « C’est l’Etat qui paie les primes ? Qui est mieux placé que le ministre des Sports Franck Nguema pour régler cette situation ? », a-t-on pu lire. Un autre au sein du staff de préciser que « C’est le ministère qui paie les primes, à lui donc de s’employer pour régler cette affaire avant le début de la compétition », a-t-il précisé. 

Au regard de la situation, certaines questions légitimes méritent d’être posées. Franck Nguema a-t-il pris toutes les dispositions pour trouver un épilogue à cette affaire de primes ? Le problème se situe t-il au niveau de Franck Nguema ou de l’Etat et du trésor ? L’Etat a-t-il mis à la disposition du ministère des Sports le budget relatif aux primes des joueurs pour cette compétitions ? Pourquoi Franck Nguema pourtant sur place peine à trouver des solutions ? Car cette affaire des primes des joueurs qui sont des travailleurs et vivent des fruits de leur travail est un problème sérieux qui ne devrait pas être évoqué à quelques jours du début de la Can.

S’il a précisé que les joueurs sont légitimement dans leurs droits concernant ces primes, on ne saurait occulter le fait que Franck Nguéma se retrouve dans cette situation, confronté aux « vrais patriotes » qu’il a adoubé et maladroitement couvé.

LIRE AUSSI: Affaire Stéphane Nguéma: la sortie puérile de Franck Nguema qui fait une hiérarchisation entre vrais et faux patriotes

Contacté par la rédaction, la communication du ministère des Sports a indiqué ne pas être en mesure de fournir des informations sur ce dossier. Et selon certaines sources il se susurre que les joueurs auraient ouvertement boudé le match amical hier car mécontent de la situation relative à leurs primes ? Est-ce en partie les raisons de leur non-match et de leur débâcle face aux Etalons ? C’est une possibilité. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*