Vœux du Nouvel an : le Gabon est dans une situation critique selon Jean Ping

Jean Ping reste fidèle à la posture qu’il a prise depuis 2016 ©DR

Libreville, le 3 janvier 2021 (Dépêches 241). Pour Jean Ping, chef de file de la Coalition pour la nouvelle République, le Gabon est dans une situation critique, plongé dans la confusion et  la perdition la plus totale. Une situation qui dénote de la fébrilité du pouvoir actuel, signe selon lui,  que son combat pour l’alternance au sommet de l’Etat est sur le point d’être gagné. 

Comme chaque année, l’opposant Jean Ping a adressé son traditionnel discours à la nation le 31 décembre de l’année écoulée. Sans surprise, le candidat malheureux à la dernière élection présidentielle a dressé un tableau sombre de la situation politique et sociale du Gabon.  « L’année 2021 s’achève pour le pays, avec un lot de drame, de confusion et de perdition dans tous les domaine. C’est sans doute une de ces années qui aura été plus difficile que jamais. », a-t-il déclaré.

Convaincu de mener un combat pour la libération du Gabon des mains de l’imposture, le chef de file de la Coalition Nouvelle République (CNR) s’est montré confiant et déterminé. « Ce combat pour l’avenir de nos enfants, ce combat pour l’avenir du Gabon et la Nouvelle République, ensemble nous sommes en train de le gagner », s’est-il réjoui.   

A 80 ans, Jean Ping continue de semer le doute quant à son avenir politique. Toutefois, si l’ancien président de la commission de l’Union Africaine semble de plus en plus esseulé, au regard des nombreuses défections qu’a enregistrés son écurie politique ces dernières années, il n’en demeure pas moins que ce dernier porte encore en lui, l’espoir de jouer un rôle central lors de la future élection présidentielle prévue au Gabon en 2023.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*