Syndicat national des magistrats : Germain Nguema Ella tire à boulets rouges sur le gouvernement

le président du Synamag dénonce vertement les dérives du gouvernement ©DR

Libreville, le 6 janvier 2021 (Dépêches 241). Au cours d’une assemblée générale organisée hier mercredi au Palais de Justice de Libreville, Germain Nguema Ella, le président du Syndicat national des magistrats du Gabon (Synamag) a dénoncé la précarité dans laquelle est plongée sa corporation, avant de tirer à boulet rouge sur le pouvoir exécutif. 

« voler, détourner, se servir à satiété, s’enrichir au maximum. Telle est le leitmotiv de nos dirigeants. Chaque gouvernement a en son sein des génies de la surfacturation, des détournements ». Ce sont les propos tenus par le président du Syndicat national des magistrats du Gabon hier, au cours d’une assemblée générale organisée au Palais de justice de Libreville. Germain Nguema Ella, a ainsi dénoncé les dérives du pouvoir exécutif dont l’une des émanations est le détournement des deniers publics. 

Lequel gouvernement serait par ailleurs, du fait de son incurie, responsable de la précarité qui frappe les magistrats et les citoyens de manière générale. « Les pouvoirs exécutifs et législatifs se sont taillés la part du lion dans ce pays, reléguant le pouvoir judiciaire à la mendicité  » a déclaré le président du Synamag. Et d’ajouter  « Le pouvoir exécutif ne voudra jamais de notre bien, s’il n’est pas contraint de le faire. D’ailleurs il ne souhaite le bien de personne même pas de la population » a-t-il poursuivi. 

Face à cette situation chaotique, les magistrats ont décidé de déposer un préavis de grève de 15 jours, auprès du ministre de la Justice.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*