Étude actuarielle sur le système de pension et de retraite : Ossouka Raponda reçoit les résultats

les résultats de cette étude étaient particulièrement attendues par les retraités et les partenaires sociaux ©DR

Libreville, le 7 janvier 2022 (Dépêches 241). Ce 5 janvier, le Premier Ministre Rose Christiane Ossouka Raponda à reçu à la Primature, les résultats de l’étude actuarielle portant sur le système de pension et de retraite confié au Cabinet Finactu Groupe.

Les résultats de l’étude actuarielle des régimes de sécurité sociale géré par la caisse des pensions et des prestations familiales (CPPF), en vue de son arrimage au nouveau système de rémunération (NSR) des agents de l’Etat, a été remis le 5 janvier 2022 au Premier ministre Rose Christiane Ossouka Raponda. « J’ai reçu ce mercredi 05 janvier le directeur du Cabinet Finactu Groupe Monsieur Guy Rosoanaivo. Il m’a remis les résultats de L’étude actuarielle sur le système de pension et de retraite au Gabon », informe la cheffe du Gouvernement.  

Lancée en 2015, cette étude a finalement démarré le 12 octobre 2021.  Le Cabinet Finactu  avait pour mission  d’analyser et contrôler les risques liés à la gestion des régimes de sécurité sociale des agents de l’Etat, afin de fournir au  Gouvernement des solutions adéquates aux problèmes posés par les retraités. 

Le directeur du Cabinet Finactu Groupe, Guy Rosoanaivo, s’est dit honoré de travailler avec le Gouvernement gabonais et prêt à s’engager pour un nouveau partenariat. « Nous sommes venus remettre au Premier ministre, les résultats de l’étude que le Gouvernement à confié au cabinet, nous sommes très honoré de la confiance que nous a accordé le Gouvernement, la prochaine étape est l’accompagne de la Caisse des Pensions et des Prestations Familiales (CPPF) », a-t-il confié. 

Cela dit,  au Gabon plusieurs syndicats ont longtemps réclamé cet arrimage des pensions des retraités au nouveau système de rémunération. Car la situation actuelle des retraités est si lamentable que ces travailleurs d’hier, sont  aujourd’hui contraints de  toucher une pré-retraite en  raison des tensions de trésorerie.  

Pour rappel, le Gabon prépare le paiement de plus de 5000 agents publics à la retraite. Car le chef de l’État en a fait une priorité. « Il s’agit là également d’une des priorités assignées par le président de la République Ali Bongo Ondimba à mon Gouvernement » confie Ossouka Raponda. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*