Front social : les écogardes en grève dès ce 14 janvier

les écogardes sont excédées ©DR

Libreville, le 07 janvier 2022 (Dépêches 241). Les agents des écogardes du Gabon menacent d’observer une grève illimitée à compter du 14 janvier prochain. Lesdits agents réclament entre autres  le  paiement des arriérées de salaire, l’attribution d’une assurance maladie complémentaire et l’audit de l’Agence nationale des parcs nationaux (ANPN).

Après le sit-in organisé le 16 novembre 2021 devant le trésor public pour réclamer deux mois de salaire impayés, les écogardes du Gabon menacent cette fois-ci d’observer un mouvement de grève générale illimitée.

LIRE AUSSI: Libreville : les écogardes organisent un sit-in devant le Trésor public

Cette décision a été prise en assemblée générale. Réunion au cours de laquelle, ces gardiens de notre patrimoine faunique et halieutique, ont exigé de leur administration l’entière satisfaction des trois principales revendications qui sont le  paiement des arriérées de salaire, l’attribution d’une assurance maladie complémentaire et l’audit de l’Agence nationale des parcs nationaux (ANPN).

LIRE AUSSI: Front social: sans salaires depuis 2 mois les écogardes menacent de faire un sit-in devant le Trésor public

Sosthène Edong Engonga, secrétaire général du  syndicat national des écogardes du Gabon (syneg), dénonce une mauvaise gestion  de leur administration de tutelle l’ANPN, raison pour laquelle, un audit de l’institution figure parmi leurs revendications.

Pour rappel, l’ANPN a en charge la gestion  des 13 parcs nationaux du Gabon qui couvrent environ 11% du territoire national.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*