Humanitaire: Didier Drogba engagé contre la sédentarisation et la malbouffe

La légende du football continental réaffirme son engagement dans l’humanitaire ©DR

Libreville le 12 janvier 2022 – ( Dépêches 241 ). Aujourd’hui Ambassadeur de Bonne Volonté de l’OMS, Didier Drogba , ancien footballeur international ivoirien, entend à travers les missions qui sont dorénavant les siennes, lutter contre la sédentarisation et la malbouffe, vecteurs de nombreuses maladies cardio-vasculaires.

Invité spécial d’un webinaire avec pour thème « Rôle et responsabilités d’un ambassadeur de l’OMS » organisé par le Réseau des Médias Africains pour la Promotion de la Santé et de l’Environnement ( Remapsen) le weekend écoulé, la légende vivante du football africain Didier Drogba a décliné aux journalistes présents à ce rendez-vous virtuel l’essentiel de son plan d’actions pour l’étendue de son mandat.

Objectifs premiers de DD, sensibiliser les populations sur les risques de la sédentarisation et la malbouffe, et plus particulièrement la jeunesse. Et quoi de mieux que la pratique du sport pour y arriver . « Il faut toujours être en mouvement et c’est ce que j’encourage avec le bon vieux slogan ” Le mouvement c’est la vie », a-t-il indiqué. Mais le manque criard d’équipements et d’infrastructures sportives et sanitaires dans de nombreux pays africains ne sont pas pour arranger les choses.

Ainsi avec la Coupe du Monde qui se tiendra au Qatar du 21 novembre au 18 décembre 2022, Didier Drogba compte bien se servir de cette rencontre sportive de haut niveau pour sensibiliser le plus grand nombre sur l’importance d’une alimentation saine et de la pratique régulière d’une activité sportive, mais également communiquer sur les actions à poser avant-pendant et après la CDM sur ces épineuses questions. Avec le soutien de l’OMS et celui des nombreux partenariats déjà signés, la tâche devrait être moins ardue pour  l’Ambassadeur de Bonne Volonté de ladite organisation onusienne.

Entre autres objectifs , le développement d’ infrastructures sportives mais aussi sanitaires ,  « Avec des partenaires nous allons essayer de développer tout ce qui est infrastructures médicales, tout ce qui va dans le sens du bien-être de l’être humain » précise-t-il. Et déjà, la Fondation Didier Drogba s’y attelle depuis 2007 en Côte d’Ivoire, en œuvrant dans l’humanitaire,la santé, l’éducation, Femmes et enfants. « Lorsqu’on ressent autant d’amour de son peuple et de tous les Africains pour le football et sa propre personne,  tous se reconnaissent en moi et me voient comme un espoir et je me devais d’y répondre » a-t-il souligné. 

La création d’aires de jeux, de parcs pour la marche et bien d’autres sports devraient amener les populations et les jeunes en particulier,à épouser une meilleure hygiène de vie.Mais aussi Développer les personnels de santé sont   lutter contre le taux de mortalité infantiles et de mères qui perdent la vie en la donnant sont inscrits sur dans son cahier d’activités. Il n’a pas manqué de signaler que son centre de santé Mère-Enfant situé à Abidjan est déjà lancé dans cette droite lignée.

« Je ne pratique plus le sport de haut niveau depuis 3 ans. Je suis donc par conséquent plus disposé à remplir les missions qui sont maintenant les miennes depuis ma prise de fonction en octobre 2021. Car mieux vaut être concentré sur 1, 2 ou 3 objectifs dans l’année et les atteindre que d’en avoir plusieurs et ne pas s’en sortir. Je suis très enthousiaste et si nous arrivons à atteindre 10% des actions arrêtées je serai un homme très heureux » a précisé Didier Drogba.

Avec pour facilitateur Bamba Youssouf, Président du Remapsen , ont pris part à ce webinaire spécial Didier Drogba, une trentaine de journalistes issus des 18 pays membres dudit réseau.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*