Fonction Publique: plus de 11.000 situations régularisées sur les 13.675 de départ

Madeleine Berre a donné des explications claires sur l’opération de régularisation des situations administratives ©DR

Libreville, le 13 janvier 2021 (Dépêches 241). Madeleine Berre, Ministre de la Fonction Publique a tenu ce vendredi, à son cabinet de travail, une conférence de presse portant sur la présentation des avancées concernant l’opération de régularisation des situations administratives des agents publics de l’Etat.

11.475 situations administratives des agents publics de l’Etat ont été régularisées sur les 13.675 au départ. Tels sont les chiffres donnés par Madeleine Berre. Objectif : faire un point global et transparent sur les avancées de l’opération de régularisation des situations administratives des fonctionnaires.

«Le Chef de l’Etat nous demande d’avoir une administration performante et la performance passe par le recrutement. Nous avons donc ainsi la responsabilité de la rendre plus performante en agissant en conséquence» explique la ministre de la Fonction Publique.

Ainsi, pour répondre aux attentes du Président de la République, Madeleine Berre et son équipe ont engagé des plans de régularisation en 2019-2020 et 2020-2021 décidés en Conseil des Ministres. Ces programmes ont en outre permis, selon les statistiques données, de régulariser 3988 situations pour 2019-2020 ( 1933 cas pour l’éducation nationale, 317 pour la santé,173 à l’enseignement supérieur et 1575 à la sécurité pénitentiaire). Pour l’exercice 2020-2021, sur un volume initial de 9687 situations 7487 ont été régularisées.

Les reclassements après stage tous secteurs confondus de l’administration, les recrutements des pré salariés de tous les secteurs, le recrutement des diplômés d’écoles sont les principaux axes sur lesquels ont travaillés de concert dans l’exécution mensuelle des plan d’actions, le ministre en charge de la Fonction Publique et son collègue du Budget, et ce dans l’optique de valider le recadrage de régularisation en fonction des disponibilités de trésorerie. 

Face à l’épineuse question des régularisations des diplômés d’écoles plus précisément avec le cas particulier de la 29e promotion de l’EPCA, Madeleine Berre est formelle sur les 669 fiches remplies et transmises aux différents ministères sectoriels, 282 ont été mis en solde en 2021 et pour 2022, 387 situations seront traitées. 

Pour les cas de reclassement. «Nous sommes en 2022 et nous avançons progressivement. Il nous fallait d’abord clarifier l’étape des recrutements avant de passer à celui des reclassements» a-t-elle précisé. Les concernés devront donc encore prendre leur mal en patience. En 2022, un reliquat de 2200 situations sera pris en compte et ce, toutes catégories confondues.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*