Gabon-Ghana: Ecuele Manga, Johan Obiang, Kanga Guelor taille Patron !!

Kanga Guelor, Ecuele Manga et Johan Obiang sont les 3 hommes forts de Gabon vs Ghana ©DR

Yaoundé, le 15 Janvier 2022 – (Dépêches 241). Au terme d’un match haletant, les Panthères du Gabon ont, au bout du bout, arraché le point précieux du match nul face au Ghana sur une action lumineuse de Jim Allevinah à la 88e minute. Un match nul aux goût de victoire et aux airs de qualification rendue possible par les prestations exceptionnelles de Bruno Ecuele Manga , de Kanga Guelor et de Johann Obiang. 

Immenses, intraitables, magistraux !! Les superlatifs s’évanouissent ou presque pour qualifier les prestations conjuguées de la tour de contrôle Bruno Ecuele Manga, du maestro Kanga Kaku Guelor et de celui que les Gabonais surnomment depuis hier Johan « Carlos » Obiang, tant les trois hommes, dans une rencontre qui s’annonçait particulièrement difficile, dans un match ou les Ghanéens avaient prédit l’enfer au Gabon, ont fait étalage, au mental, de leur classe et d’un talent dont on ne soupçonnait pas pour certains. 

Annoncé forfait à la veille de la rencontre, sorti sur civière pendant l’entrainement, c’est un Bruno Ecuele Manga transfiguré et rassurant qui a foulé la pelouse du stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé. Si le capitaine des Panthères n’a plus ses jambes de 20 ans, c’est avec intelligence, usant de son sens de l’anticipation, de couverture et du déplacement qu’il a muselé avec maestria les attaquants ghanéens. 

LIRE AUSSI: Gabon-Ghana: Allevinah “Garrincha” arrache un nul au goût de victoire

C’est au terme de l’action ayant entraîné le 1er but adverse où Anthony Oyono s’est fait contourner par André Ayew, que BEM a décidé de prendre en individuel l’ancien attaquant marseillais. On ne verra plus le fils d’Abedi Pelé de tout le match, si ce n’est en conférence de presse où ce dernier, mauvais perdant, s’est immolé de bassesse, d’infamie et d’indignité en traitant de « petite équipe », une sélection gabonaise B’ privée de ses cadres, qui a outrageusement dominé les Blacks Stars du Ghana, lesquels, ont plus brillé au sol qu’avec le ballon dans les pieds. 

LIRE AUSSI: Gabon-Ghana: Aubameyang et Lemina disqualifiés pour des problèmes cardiaques

Leader, aboyeur, Bruno Ecuele Manga a dirigé de main de maître sa défense, repositionnant Oyono, rassurant Akue Assoumou et encourageant Johann Obiang. Un Johan Obiang qui a sans aucun doute livré hier sa meilleure prestation sous la tunique des Panthères du Gabon dans ce 3-5-2 qui semble manifestement lui convenir. Excellent tout le match, solide défensivement, le joueur du Rodez Aveyron Football Club a été un poison pour le côté droit de la défense ghanéenne. Techniquement irréprochable, ses montées incessantes, sa vitesse, ses prises de balle et ses centres au cordeaux ont constamment apporté le danger dans la défense adverse. Il est notamment impliqué sur toutes les actions dangereuses du Gabon. 

Photo du la cheville strappée de Bruno Ecuele Manga dévoilée au terme de la rencontre ©DR

LIRE AUSSI: Gabon vs Ghana : Ecuele Manga serait finalement apte pour le match

Son association avec Jim Allevinah dès son entrée a littéralement fait suffoquer le côté droit des Blacks Stars du Ghana pourtant tenu par le trio Jordan Ayew, Thomas Partey et Yiadom. Les dédoublements ont désarçonné l’arrière-garde du Ghana . Un Yiadom fautif notamment sur le but égalisateur et victime de l’enchaînement de grande classe passement de jambe, frappe croisée du pied gauche du joueur clermontois mis en orbite par le tout aussi excellent Kanga Guelor. 

Oui, Maestro Kanga Guelor a brillé. Il a brillé par son calme, son leadership, sa technique. Aligné en leader technique du milieu de terrain dans le 3-5-2 choisi par Patrice Neveu et accompagné dans l’entrejeu par Poko, Ngouali et Louis Autchanga, le meneur de jeu de l’Etoile Rouge de Belgrade a surtout surpris par sa justesse dans le jeu. Une qualité qui lui a souvent fait défaut. L’ancien sociétaire du CF Mounana s’est dépensé, effectuant à des moments le rôle d’essuie glace, redescendant parfois dans son camp pour relancer proprement aux fins de pallier les carences techniques de Ngouali et de Poko.  

LIRE AUSSI: Gabon-Ghana: blessé à l’entraînement, Ecuele Manga est quasiment forfait

C’est notamment son activité en milieu relayeur gauche qui a rendu possible le match énormissime de Johann Obiang sur ce même côté, très souvent alimenté par l’ancien du Sparta Prague. Une prestation de haute volée récompensée par cette passe décisive à la 88e pour Jim Allevinah de laquelle est arrivée le but égalisateur. C’est un fait, le Gabon au terme de cette rencontre a laissé une bonne impression pour la suite de la compétition. Une impression illuminée par les prestations XXL de Kanga Guelor, Bruno Ecuele Manga et Johann Obiang. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*