Mali: Ibrahim Boubacar Keita est mort

IBK n’est plus ©DR

Libreville, le 16 janvier 2021 (Dépêches 241). Selon une source familiale relayée par Radio France Internationale, l’ancien président malien, Ibrahim Boubacar Kéita est mort ce matin à son domicile de Bamako. Il était malade depuis peu. 

Le Mali est en deuil. Ce dimanche matin, Ibrahim Boubacar Kéita, l’homme qui a dirigé ce pays entre 2013 et 2020, avant d’être renversé à la suite d’un Coup d’État, est mort à son domicile de Bamako. L’information a été révélée par un proche de la famille puis relayée par plusieurs médias internationaux. 

D’après la même source, Ibrahim Boubacar Kéita était malade depuis quelques semaines. Pire, selon les propos d’un de ses proches rapportés par Radio France Internationale «Le président était en train de se laisser mourir » a-t-on pu lire sur le site internet de RFI. 

Né le 29 janvier 1945 à Koutiala, Ibrahim Boubacar Kéita occupe le poste de Premier ministre de 1994 à 2000 avant de devenir Président de l’Assemblée nationale de 2002 à 2007. En septembre 2013 il est élu Président de la République. Il restera au pouvoir jusqu’en août 2020, période durant laquelle il sera renversé après un coup d’État. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*